Comment Ormond Editions réinvente la tradition des arts décoratifs

A l’appel du galeriste Frédéric Ormond, le studio Garnier & Linker, le designer Francesco Balzano et l’architecte Glenn Sestig allient leur créativité pour ranimer les arts décoratifs à la française.

Lignes tendues, détails épurés, matières nobles, géométries symétriques… Le classicisme renaît de ses cendres chez Ormond Editions. Avec une dizaine de pièces qui privilégient la rigueur, la précision et la sobriété, la nouvelle collection de l’éditeur franco-suisse puise son inspiration dans le répertoire classique pour s’habiller d’une esthétique à l’épreuve du temps, des modes et des tendances.

Vase Genesis, en bronze et verre dépoli, de Glenn Sestig et du studio Garnier & Linker.
Vase Genesis, en bronze et verre dépoli, de Glenn Sestig et du studio Garnier & Linker. Glenn Sestig

Sans jamais tomber dans l’écueil du pastiche, cette gamme de mobilier, de luminaires et d’accessoires façonne le « salon intemporel d’un esthète amateur de voyage et d’art. » Un profil qui évoque forcément l’initiateur de cette collection. Commissaire priseur de formation, galeriste installé à cheval entre Zurich et Genève, à la tête de sa maison d’édition depuis 2008, Frédéric Ormond chante une fois de plus les louanges de l’artisanat français avec l’aide du studio Garnier & Linker.

Suspension Romane du studio Garnier & Linker, et colonne Nymphea de Francesco Balzano.
Suspension Romane du studio Garnier & Linker, et colonne Nymphea de Francesco Balzano. Piet-Albert Goethals / francesco-balzano

Après une série de consoles présentées au salon Collectible, Guillaume Garnier et Florent Linker révèlent aujourd’hui un bureau en bois précieux du Japon délicatement sablé. Souligné par une traverse en bronze, celui-ci répond à une suspension des deux créateurs parisiens. La simplicité formelle de cet enchevêtrement de tiges lumineuses contraste avec leur finition accidentée. Une texture des plus contemporaines, offerte par la fonte de bronze coulée à la cire perdue et patinée à chaud.

Applique en verre et laiton patiné de Glenn Sestig.
Applique en verre et laiton patiné de Glenn Sestig. Garnier & Linker

Guidé par « des choix instinctifs et humains », Frédéric Ormond s’entoure également de Francesco Balzano et Glenn Sestig. Tandis que le premier signe une colonne en marbre rouge et une table basse en palmier, l’architecte et designer belge fait léviter le métal et la lumière grâce à la transparence d’une applique, ainsi que d’un vase dessiné en collaboration avec Garnier et Linker. Clairement à l’honneur de cette nouvelle collection, le duo la mettra d’ailleurs en scène au mois d’octobre, lors de la prochaine édition du PAD Paris.
> Le PAD Paris doit se tenir du 19 au 25 octobre 2020 dans son pavillon du Jardin des Tuileries. 

The good concept store La sélection IDEAT