Maison & Objet annulé : le salon se réinvente et se digitalise

En janvier, Maison & Objet avait annoncé que Franklin Azzi serait le Designer de l'année de sa prochaine édition de septembre 2020. Après avoir assuré son maintien pendant la pandémie, le couperet est finalement tombé le 11 juin : cette année, le salon sous sa forme physique sera annulé. L'architecte sera-t-il intronisé à nouveau en janvier 2021 ?

Mise à jour du 11 juin

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Pour la première fois depuis sa création, le salon Maison & Objet annule l’une de ses éditions, celle de septembre 2020 qui devait voir le sacre de l’architecte Franklin Azzi comme Designer de l’année. En lieu et place de ce rendez-vous incontournable du monde du design se tiendra une édition digitale, la Digital Fair. Grâce à sa plateforme en ligne MOM (Maison&Objet and more), le salon mettra à disposition des marques et éditeurs des showrooms dématérialisés et donnera, comme à son habitude, la parole aux professionnels du secteur lors de Talks diffusés sur le site Internet et leurs réseaux sociaux.

Paris Design Week est, elle, maintenue. Du 3 au 12 septembre 2020, les rues de la capitale deviendront le théâtre privilégié des marques et éditeurs venus présenter leurs nouvelles collections en physique.

Il faudra patienter jusqu’au 22 janvier 2021 pour retrouver l’effervescence des allées de Maison & Objet pour un salon qui promet déjà d’être exceptionnel. S’il a déjà été confirmé que l’installation imaginée par Franklin Azzi pour son édition 2020 serait intégrée au futur salon dans le secteur WORK!, le doute plane encore sur l’identité d’un nouveau Designer de l’année…


L’édition de septembre de Maison & Objet aura-t-elle lieu ? A priori, oui, puisque ce mercredi 16 mai, l’organisateur du salon a présenté à la presse celui qui sera son « Designer de l’année » en la personne de Franklin Azzi. « Nous sommes prêts à tenir le salon avec les mesures d’hygiène nécessaires », en a profité pour déclarer Philippe Brocart, directeur général de la SAFI, la structure qui gère Maison & Objet.

Cependant des nombreuses incertitudes perdurent : sur l’autorisation gouvernementale de tenir des événements rassemblant des milliers de personnes dès début septembre, sur la possibilité pour les visiteurs étrangers de se rendre en France… C’est pourquoi la direction du salon s’est donné jusqu’au 12 juin pour décider d’une éventuelle annulation de cette édition de septembre. Pour Maison & Objet, c’est un peu quitte ou double car après le report en 2021 du Salon de Milan, de nombreux éditeurs internationaux, cherchent une vitrine pour présenter leurs nouveautés…

Ces dernières années, Franklin Azzi s’est imposée dans le paysage architectural français.
Ces dernières années, Franklin Azzi s’est imposée dans le paysage architectural français. Young-Ah Kim

En attendant cette décision, Maison & Objet aura lieu du 4 au 8 septembre prochains. Lors de cette conférence de presse organisée sur Zoom, Franklin Azzi a pu revenir sur ses principaux projets en cours. Il a ainsi évoqué la rénovation de la tour Montparnasse avec le collectif Nouvelle AOM et son objectif de « transformer une tour de bureaux en une tour de vie ». Ou le dernier étage des Galeries Lafayette, d’anciens locaux techniques qu’il est en train de réaménager en restaurant rooftop avec vue sur l’Opéra (ouverture prévue dès cet été).

Le nouveau visage de la tour Montparnasse par Nouvelle AOM.
Le nouveau visage de la tour Montparnasse par Nouvelle AOM. Nouvelle AOM

Mais l’architecte parisien a aussi levé le voile sur l’espace qu’il va investir sur le salon, focalisé sur les espaces de travail. « L’an passé, on célébrait le “home office”, la façon dont les bureaux adoptaient les codes de la maison. Mais là, en l’espace de quelques semaines, tout a changé : c’est désormais la maison qui doit se transformer en bureau… », a-t-il déclaré en préambule de son intervention. « Designers, architectes et urbanistes, avons un rôle à jouer, civique et politique dans cette période. C’est dans les moments de crise que les plus grandes inventions apparaissent. Nous sommes les ambassadeurs du changement. »

Aperçu du mur d’images que proposera Franklin Azzi lors de l’édition de septembre 2020 de Maison & Objet.
Aperçu du mur d’images que proposera Franklin Azzi lors de l’édition de septembre 2020 de Maison & Objet. Franklin Azzi

Après le règne de l’open-space, la crise du Covid force à recloisonner les espaces de travail, à se poser la question des bureaux individuels, du travail à la maison… Dans l’histoire, la problématique du lieu de travail idéal a été abordée à de multiples reprises par le cinéma, la littérature, la photo… Les équipes de Franklin Azzi ont réuni des dizaines d’images fixes ou animées qui seront projetées sur un pavillon. « On veut proposer aux visiteurs, tous professionnels de l’aménagement, cette matière première, un retour en arrière, des réminiscences pour stimuler le champ des possibles. » Dans un souci d’écologie, le stand nécessitera peu de matériaux pour privilégier l’aspect visuel de ce « canon à images ». Et au centre du dispositif, Franklin Azzi a créé un bureau cocon, le lieu idéal selon lui pour se concentrer et travailler seul ou de façon collaborative. On croise désormais les doigts pour que Maison & Objet puisse avoir lieu en septembre…

Aperçu du stand de Franklin Azzi.
Aperçu du stand de Franklin Azzi. Franklin Azzi

 

The good concept store La sélection IDEAT