Outdoor : Cinna apporte le confort à son mobilier d’extérieur

Chez l’éditeur français, la collection du printemps 2020 a eu la bonne idée de garder les pieds sur terre. Ni austérité passe-partout ni coups d’éclat, ses produits outdoor sont conçu avec en tête leur longévité et un confort comme à l'intérieur…

Depuis le milieu des années 2000, l’offre internationale de mobilier outdoor explose. Trouver des chaises d’extérieur orange pétard ou vert anis est devenu facile. Désormais, chaque éditeur se distingue d’autant mieux que ce segment émergent est une occasion inédite de renouveler le style propre à chaque enseigne. Le Français Cinna ne fait pas exception : lui aussi cultive jusqu’au jardin la modernité et le confort qui ont fait sa renommée.

Inspirés des poufs marocains, les fauteuils et canapés Ottoman, de Noé Duchaufour-Lawrance, sont une invitation à se prélasser au grand air.
Inspirés des poufs marocains, les fauteuils et canapés Ottoman, de Noé Duchaufour-Lawrance, sont une invitation à se prélasser au grand air. DR

Du vrai mobilier contemporain de designer surgit en terrasse avec, par exemple, les fauteuils et canapés Ottoman en mousse de polyester, arrondis comme des bugnes, signés Noé Duchaufour-Lawrance. Il est dès lors très intéressant de retrouver le dessin particulièrement enveloppant de la collection « Saparella » de l’historique créateur Michel Ducaroy (1925-2009). Ces fauteuils sculpturaux en mousse créés en 1965 qui, réunis, peuvent composer un canapé d’angle, bénéficient désormais d’une version outdoor dotée d’un système d’évacuation des eaux. On peut donc les laisser dehors toute l’année.

La collection « Saparella » de Michel Ducaroy resurgit des années 60 en version outdoor.
La collection « Saparella » de Michel Ducaroy resurgit des années 60 en version outdoor. DR

Pour ceux qui veulent faire scintiller sous le soleil une créativité plus soutenue encore, le fauteuil et le canapé de la gamme « Serpentine », d’Éléonore Nalet, évoquent légèrement les rotondités de certaines pièces de galeries. Côté accessoires, de la baladeuse Dôt en polyéthylène, signée Rémi Bouhaniche, à Paseo, sa consœur en teck et aluminium, l’offre est complète. Tout comme la collection « Lapel », de Busetti Garuti Redaelli, des fauteuils bridge en aluminium et rotin synthétique, accompagnés d’une grande table de repas. C’est comme si le mobilier de designer, par son originalité et sa singularité, assumait aussi la décoration extérieure !

Avec leur structure en aluminium, les assises de la collection « Serpentine », d’Éléonore Nalet, peuvent rester dehors toute l’année. À la belle saison, elles se parent de coussins moelleux pour un confort maximal.
Avec leur structure en aluminium, les assises de la collection « Serpentine », d’Éléonore Nalet, peuvent rester dehors toute l’année. À la belle saison, elles se parent de coussins moelleux pour un confort maximal. DR
La baladeuse Dôt de Rémi Bouhaniche complète l’offre de Cinna côté luminaires.
La baladeuse Dôt de Rémi Bouhaniche complète l’offre de Cinna côté luminaires. DR

The good concept store La sélection IDEAT