Krafted, nouvel héritier du design scandinave

Depuis qu’il a rejoint la valse des éditeurs scandinaves au printemps 2019, le Norvégien Krafted enchaîne les nouveautés à un rythme effréné, avec cinq collections de mobilier et d’accessoires déjà à son actif.

A peine fondée l’an dernier, Krafted s’affichait déjà comme un fer de lance du design nordique. Invité à représenter la Norvège au Salon de Milan 2019, en compagnie de 20 compatriotes designers, artisans ou fabricants, ce nouvel éditeur y dévoilait « Bridge », sa première collection tout juste prototypée, mêlant de petits luminaires avec des tapis, vases et bougeoirs. Un hymne à l’artisanat et aux matières naturelles, qui a depuis jeté les bases de ses différentes lignes de mobilier et d’accessoires, sous l’impulsion de Lars Ernst Hole.

Tapis Bridge, chaises et table 66 Degree et étagères en marbre Kapp (le tout, Krafted).
Tapis Bridge, chaises et table 66 Degree et étagères en marbre Kapp (le tout, Krafted). DR

Designer à la tête de Krafted, Lars-Ernst Hole connaît bien la concurrence qui règne entre les éditeurs scandinaves, après deux décennies aux manettes de Holedesign, sa première firme de mobilier et d’aménagement intérieur. Alors, pour se tailler une place de choix parmi une offre pléthorique, le créateur a mis les bouchées doubles afin d’occuper le devant de la scène avec cinq collections présentées au cours des douze derniers mois. Essentiellement conçu à quatre mains, avec la designer et architecte d’intérieur Elise Harr Martinsen, ce cortège de nouveautés réunit également des collaborations avec des designers externes, telle que Ksenia Stanishevski, co-auteure des tapis Bridge.

Tables basses Bop et fauteuil 66 Degree.
Tables basses Bop et fauteuil 66 Degree. DR

« Inspirée par les esthétiques nordique et asiatique », la collection « Bridge » marie des lignes courbes et anguleuses. En marbre ou en acier Corten, les tables basses de la collection « Bop » revisitent les rosaces trilobées de l’architecture gothique. Quant à la collection « 66 Degrees », elle se réfère discrètement au cercle polaire arctique à travers des assises toutes en rondeur. Autant d’influences qui viennent nourrir et diversifier l’esthétique scandinave, tout en profitant du savoir-faire des artisans nordiques mais pas seulement. La marque privilégie à chaque fois le fait-main, pour ses meubles fabriqués en Norvège comme pour les zelliges qu’elle fait réaliser au Maroc.

Tabouret et étagères en chêne Modi.
Tabouret et étagères en chêne Modi. DR

Dans une optique durable, Krafted invite également le recyclage dans l’univers du haut de gamme. Au sein de la collection « Kapp », des consoles et étagères utilisent les rebuts de l’industrie du marbre, tandis que la table Modi arbore un plateau en chêne récupéré dans la lagune de Venise et un motif réalisé en bio-résine. A ses cotés, un miroir, une bibliothèque, un porte-manteaux et des assises revisitent la sobriété des design nordique et nippon, en ajoutant de nouvelles typologies au catalogue de la marque. A l’image d’un canapé modulable, qui devrait se décliner dans une nouvelle version au cours des prochains mois…
> krafted.no

Le canapé modulable Modi sera bientôt disponible avec un dossier.
Le canapé modulable Modi sera bientôt disponible avec un dossier. DR

The good concept store La sélection IDEAT