Le « Salon Insolite » de Fornasetti se dévoile en visite virtuelle

Nouveau flagship milanais, nouvelle collection d'assises… Le plus excentrique des éditeurs italiens fait peau neuve et propose une visite virtuelle qui nous transporte dans l'univers déjanté de Piero Fornasetti (1913-1988).

Toujours aussi fantasque, la nouvelle collection de Fornasetti ne déroge pas à l’esthétique arty et foisonnante que l’éditeur italien cultive depuis les années 1950. Entre références à l’architecture et à la nature, teintes pêchues et contrastes graphiques du noir et blanc, le langage visuel de la marque se réinvente à nouveau cette saison. Notamment sur une série de luminaires, tables et accessoires, qui côtoient une ligne de fauteuils, bancs et canapés. Trois typologies inédites, que chacun est invité à découvrir de visu ou de chez soi, grâce à la visite virtuelle de son showroom milanais.

Fauteuil Insoliti Saloti, habillé d’un textile de la gamme Solitario.
Fauteuil Insoliti Saloti, habillé d’un textile de la gamme Solitario. DR

Face au « Quadrilatère de la mode », l’un des quartiers les plus courus de la capitale lombarde, la boutique accueille ses visiteurs avec le confort d’« Insoliti Saloti ». Dans ce séjour 100 % Fornasetti, toutes les pièces arborent des lignes épurées afin de pas vampiriser l’originalité de leur motifs. Spontanés, parfois enfantins, ceux de la gamme « Solitario » inaugurent la visite avec des soleils personnifiés, tout droit tirés des carnets de Piero Fornasetti, peintre, designer, sculpteur et décorateur à l’origine de la marque. Aujourd’hui perpétuée par son fils, Barnaba Fornasetti, son audace picturale participe invariablement au succès de la firme, également vantée pour la sophistication de ses produits, tous réalisés à la main dans ses ateliers de Milan.

Table basse Insoliti Saloti, déclinée en version Malachite.
Table basse Insoliti Saloti, déclinée en version Malachite. DR

Au-delà des best-sellers, comme les assiettes parées du portrait de la cantatrice Lina Cavalieri, le parcours se poursuit à l’étage avec la gamme « Malachite », habillée comme la pierre éponyme d’un vert intense et de lignes organiques, mais aussi de dorures aussi kitsch que nostalgiques. Pas encore dévoilées au sein du showroom, les gammes « Leopardo » et « Soli a ventaglio » s’annoncent tout aussi excentriques, avec une invasion de feuillages, de félins et de hiboux, ou des damiers qui virent au motif psychédélique. Rehaussée de jaune et de bleu, la gamme « Facciata Quattrocenta » revisite quant à elle la géométrie des gravures architecturales, dans la lignée des cabinets autrefois imaginés par Fornasetti avec Gio Ponti.

Canapé Insoliti Saloti, avec piétement en acier et un textile de la gamme Facciata Quattrocenta.
Canapé Insoliti Saloti, avec piétement en acier et un textile de la gamme Facciata Quattrocenta. DR

Toujours présent dans le catalogue 2020, le cabinet Trumeau Architettura reste la plus célèbre des collaborations entre Gio Ponti et Fornasetti. Ensemble, le les deux hommes ont pourtant imaginé des intérieurs sur commande, notamment pour le paquebot transatlantique Andrea Doria. Une tradition du sur-mesure que Fornasetti n’a depuis cessé de mettre en œuvre, dans une suite du Mandarin Oriental de Milan comme pour la mise en scène de l’opéra Don Giovanni. Afin de répondre aux demandes croissantes des architectes et des particuliers, la firme vient d’ailleurs d’ouvrir un espace uniquement consacré à la personnalisation d’objets et à la réalisation de projets de décoration. Accolé à son actuel showroom, ce nouveau lieu se laisse lui aussi entrevoir… à l’aide d’une seconde visite virtuelle !

Porte-magazines de la gamme Soli a ventaglio.
Porte-magazines de la gamme Soli a ventaglio. DR

Thématiques associées

The Good Spots Destination Milan

The good concept store La sélection IDEAT