Télé-travail : JaK Studio invente le canapé-lit qui se transforme en bureau fermé

Durant le confinement, les Londoniens de JaK Studio ont mis au point un meuble incroyable pour permettre aux télé-travailleurs de s'isoler chez eux.

Une des premières leçons de la crise de la Covid19 en matière d’aménagement intérieur est que nos intérieurs manquent de souplesse. C’est le constat qu’a rapidement dressé Jacob Low de JaK Studio. Quand est venu l’heure du confinement et qu’il a dû continuer à travailler depuis son foyer, qu’il devait partager avec son épouse et ses deux enfants dont un âgé de 6 ans… Fondée il y a une dizaine d’années par deux architectes bosnien et britannique, JaK Studio est une agence basée à Londres et Sarajevo. Elle s’est spécialisé dans la réalisation d’appartements haut de gamme et de lieux d’hospitalité. Ses équipes ont donc peu souvent l’occasion de plancher sur du mobilier. Néanmoins, Jacob Low a été initialement formé à cet exercice.

Inspiré par ses enfants, Jacob Law a créé un véritable meuble Transformers !
Inspiré par ses enfants, Jacob Law a créé un véritable meuble Transformers ! JaK Studio

Sa réflexion sur le travail à la maison s’est accélérée durant les premiers jours du confinement, où il a dû travailler et passer des coups de fil à la maison. Son constat était simple : en ville, les intérieurs se font de plus en plus étriqués mais surtout ils sont trop statiques, incapables de se transformer pour s’adapter à différents usages au fil de la journée. « J’étais constamment distrait quand j’essayais de travailler pendant le confinement. J’ai donc observé mes enfants construire des cabanes sans fin à partir de ce qu’ils pouvaient trouver dans notre maison. J’ai compris qu’il n’y avait pas de limites à ce que nous pouvons faire de notre maison si nous sommes créatifs… »

Le Sofa L20 en position détente…
Le Sofa L20 en position détente… JaK Studio

Inspirés par ses enfants, Jacob a décidé d’apporter une solution pertinente pour les télé-travailleurs qui veulent pouvoir s’isoler visuellement et acoustiquement chez eux. Pour s’inscrire en douceur dans les intérieurs urbains, il est parti d’une typologie de mobilier présente dans un grand nombre de foyers : le canapé en forme de L. Il a planché sur sa géométrie pour étudier sa possible transformation. Avec une bonne dose d’ingéniosité, il a imaginé un système de charnières et de rails grâce auquel le canapé L20 peut se transformer en lit deux-places mais aussi en un cocon isolé phoniquement pour travailler, lire ou passer un coup de fil. Grâce à son système de transformation singulier, une seule personne peut facilement faire passer le L20 d’une fonction à une autre.

…et en version travail.
…et en version travail. JaK Studio

« Le système permet également de gagner de l’espace dans une pièce car il permet de compacter son canapé pour gagner de la place quand on veut faire du yoga, recevoir des amis ou laisser ses enfants jouer », note William Deleporte, architecte français qui travaille pour l’agence londonienne. Jacob Law ayant mis au point le L20 durant le confinement, il n’est encore qu’à l’état de concept. Néanmoins, le studio londonien compte bien réaliser un prototype fonctionnel dans les prochaines semaines afin de trouver rapidement un éditeur. Car depuis qu’il a publié des images de son concept, il reçoit un abondant courrier de télé-travailleurs au bout du rouleau lui demandant où se procurer ce meuble hybride…

La configuration bureau du sofa L20 avec prises, lampe et ports USB.
La configuration bureau du sofa L20 avec prises, lampe et ports USB. JaK Studio

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT