De Matisse à l’Afrique, les inspirations colorées de Marta Bakowski

Avide de couleurs, Marta Bakowski rehausse ses créations de teintes vibrantes. Elle a ainsi bâti un style singulier lors de collaborations avec Ligne Roset, Roche Bobois, la Chance ou, plus récemment, Maison Matisse, le nouvel éditeur fondé par les arrière-petits-enfants du peintre.

Après une première série de vases en édition ultra-limitée dessinée par Alessandro Mendini, les frères Bouroullec ou Jaime Hayon, Maison Matisse propose depuis le mois de mai sa première collection permanente, élaborée par Marta Bakowski. A la tête de son agence parisienne depuis 2013, la designer célèbre le génie d’Henri Matisse avec des pièces dédiées aux arts de la table : des plats, des bouteilles, des assiettes et une cruche, tous inspirés par La Musique, une toile que le peintre a réalisée en 1939, dans une effusion de couleurs et de motifs caractéristique de son œuvre.

Grand plat creux Harmonie, collection La Musique (Maison Matisse).
Grand plat creux Harmonie, collection La Musique (Maison Matisse). © Alice Cuvelier

« Ce fut un parti pris audacieux pour une collection d’arts de la table, car La Musique est une toile qui utilise des teintes très primitives et puissantes, à la fois opposées et complémentaires. On retrouve ces mêmes jeux d’opposition dans l’usage des lignes chez Matisse. Parfois ondulées, parfois saccadées, elles passent de courbes sensuelles à de la géométrie pure… La liste d’ingrédients avec lesquels composer était très longue, il a fallu faire des choix !, raconte Marta Bakowski. Alors pour contenir cette explosion de couleurs et laisser parler le travail graphique, il était primordial de privilégier des supports d’une apparente simplicité afin de rendre le tout lisible. »

Cruche Octave, collection La Musique (Maison Matisse).
Cruche Octave, collection La Musique (Maison Matisse). © Alice Cuvelier

« En ce qui concerne les grandes assiettes et les plats, j’ai opté pour des dimensions généreuses et dessiné des formes très élémentaires, afin de permettre aux décors de s’exprimer pleinement. Quant à la cruche Octave, elle reprend la silhouette de la femme musicienne et se dresse sur la table comme une grande Castafiore, tandis que les bouteilles Sol, Canon et Harmonie empruntent les courbes de la guitare et font écho aux ondes du philodendron. Enfin, les petites assiettes gravées ont un rôle de ponctuation, un peu à la manière de pastilles de couleur qui reprennent la palette principale de la toile. »

Grand plat creux Harmonie, assiette à dessert Nuance et bouteille Canon, collection « La Musique » (Maison Matisse).
Grand plat creux Harmonie, assiette à dessert Nuance et bouteille Canon, collection « La Musique » (Maison Matisse). © Alice Cuvelier

Toujours selon la créatrice, « Henri Matisse avait une capacité fantastique à synthétiser le monde qui l’entourait. C’est d’ailleurs assez drôle, car son procédé pourrait s’apparenter à celui d’un designer, avec cette recherche de la ligne essentielle, de l’équilibre des formes et de la couleur, ainsi que la quête de la bonne proportion ». Autant de similitudes avec sa pratique, qui paraissent évidentes pour cette fille de peintre. Très jeune, sous l’influence de son père, elle développe un attrait naturel pour la couleur. Même si elle n’en prend réellement conscience qu’après ses études à Londres, au Saint-Martin’s College of Art and Design et au Royal College of Arts.

Echantillons de Cosmos Concrete, un projet de mobilier sur-mesure en béton décoratif haute-performance.
Echantillons de Cosmos Concrete, un projet de mobilier sur-mesure en béton décoratif haute-performance. DR

Diplômes en poche, la jeune designer rejoint pendant deux ans le studio berlinois de Hella Jongerius, réputée pour avoir prophétisé l’importance de la couleur dans le design. Une approche que Marta Bakowski ne cesse depuis de défendre, en faisant du cercle chromatique le point de départ de tous ses projets. En témoignent ses expérimentations en béton., notamment lorsqu’elle crée du mobilier pour les particuliers ou pour le Bon Marché. A chaque fois, elle décuple le potentiel poétique des matériaux de construction avec des combinaisons de couleurs et de motifs customisables.

Détails de la lampe à poser Rays (Roche Bobois).
Détails de la lampe à poser Rays (Roche Bobois). Roche Bobois

Adepte du sur mesure, la designer n’en est pas moins courtisée par les éditeurs industriels. Si elle réalise encore certains de ces luminaires dans son atelier pour répondre à des commandes spécifiques, ses appliques, lampadaires et lampes de tables Rays ont également séduit Roche Bobois, grâce à des tissages et des effets de transparence toujours aussi colorés. A l’exemple du tapis Maquis qu’elle dessine pour Ligne Roset, avec un panel de teintes vives et neutres, inspiré par les buvettes du Burkina-Faso. Pour l’éditeur La Chance, elle a réinterprété les masques rituels Ngil de la Tribu Fang, au Gabon pour créer des appliques à la personnalité changeante, suivant les combinaisons de couleurs, de textures et de motifs employés.

Applique Sorcier (La Chance) et tapis Maquis (Ligne Roset).
Applique Sorcier (La Chance) et tapis Maquis (Ligne Roset). DR

Outre une horloge éditée pour Designer Box et une collection de papiers peints à nouveau imaginée pour La Chance, l’artisanat demeure en bonne place dans le portfolio de la designer. Dans la lignée de sa collection pour Maison Matisse, entièrement réalisée à la main en Italie, elle s’apprête aujourd’hui à dévoiler une série d’objets imaginée à l’occasion du projet International Design Expeditions, en collaboration avec des artisans des Pouilles et autour du thème « Ceramic & Food ».. De quoi enrichir  un peu plus sa « démarche hybride », déjà forte d’une palette de projets aussi variée que le nuancier de ses créations.
> martabakowski.com

Bouteilles Natura, réalisées avec des artisans des Pouilles, à l’appel de l’association International Design Expeditions.
Bouteilles Natura, réalisées avec des artisans des Pouilles, à l’appel de l’association International Design Expeditions. IDE to PUGLIA / Marta Bakowski with Fasanoceramiche & Bottega Vestita. Part of Ceramic&Food Route by International Design Expeditions and co produced by Fondation d’entreprise Martell

 

The good concept store La sélection IDEAT