[Mode & Design] Les trois meubles essentiels d’Amélie Pichard

Cet été, IDEAT invite des créateurs de mode, étoiles montantes ou designers confirmés, à quitter le monde du vêtement pour investir celui du design. Au programme, une short-list de trois pièces finement sélectionnées. Cette semaine, c’est Amélie Pichard, connue pour sa mode plein d’humour, qui lance les festivités.

Crocodiles, Pamela Anderson – avec qui elle a signé une collection de chaussures vegan – et rythme de mode responsable : l’univers joyeux d’Amélie Pichard se décline en souliers coquets et sacs rutilants. Celle qui a fait le choix de ne pas organiser de soldes, « parce que Pichard est comme l’agriculteur. Tu achètes directement au producteur », rend aussi au passage hommage à la culture populaire avec tendresse et sans moqueries. Pour IDEAT, elle a livré ses trois objets design préférés.


1/ Le banc Endless Summer de Marion Mailaender

Jamais évocation du pédiluve, du bonnet de bain et des cours de natation ne nous aura paru plus charmante… La collection « Endless Summer », signée par la Marseillaise Marion Mailaender, est totalement habillée de carreaux blancs de piscine. Elle a été conçue comme un reliquat du XXe et de ses envies de baignade inassouvies. Un imaginaire perdu qui vient s’incarner à travers plusieurs luminaires et bancs, qui ont su séduire Amélie Pichard.

Banc Endless Summer de Marion Mailaender (2014).
Banc Endless Summer de Marion Mailaender (2014). DR

« Le banc piscine réalisé par mon amie Marion Mailaender. J’en rêve depuis qu’elle me l’a fait découvrir en 2017.
Un jour, je lui passerai commande pour ma maison autonome qui n’aura jamais de piscine… »


2/ Le fauteuil Cap Martin d’India Mahdavi

Véritable hit de la collection India Mahdavi, ce fauteuil inspiré par les années 1950 a fait passer le rotin vers de nouvelles latitudes. Une assise qui a trouvé sa place chez la créatrice.

Fauteuil Cap Martin d’India Mahdavi.
Fauteuil Cap Martin d’India Mahdavi. DR

« Je l’ai depuis quelques années. D’abord dans ma boutique, puis maintenant chez moi. Avec India, nous nous sommes rencontrées il y a trois ans et son travail a tout de suite résonné chez moi. Tout a l’air chaleureux, confortable et rond chez India. Nous partageons la même passion pour le rotin et travaillons toute les deux au plus près des artisans. Ce fauteuil fait écho à mon rocking-bag. »


3/ Le luminaire signé Charlotte Perriand et Isamu Noguchi

Difficile d’ignorer les liens qui unissent l’Asie à l’iconique designeuse Charlotte Perriand, depuis l’exposition qui lui était consacrée en 2019 à la Fondation Louis Vuitton. En 1940, Perriand est nommée conseillère pour l’art industriel par le gouvernement japonais. Près de vingt ans plus tard, elle signe avec le célèbre artiste et designer Isamu Noguchi (1904-1988) ce luminaire tout en légèreté pour son appartement de Rio.

Luminaire de Charlotte Perriand et Isamu Noguchi (1962).
Luminaire de Charlotte Perriand et Isamu Noguchi (1962). DR

« Deux designers dont j’aime le travail et la philosophie réunis en une maxi lampe ultra minimale ! J’aime le jeu des proportions, que ce soit dans mes produits ou dans ma manière d’appréhender la décoration intérieur. Quand l’Orient rencontre l’Occident. »

The good concept store La sélection IDEAT