Paris : J.K. Place, un nouveau palace au charme italien

J.K. Place s'installe à Paris après avoir conquis l'Italie. Le charme de ce nouveau palace l'intègre déjà au club des cinq-étoiles parisiens.

Pour la première fois, Ori Kafri (et en coulisses son père, Jonathan Kafri, alias J.K.) exporte hors d’Italie son art de recevoir, une hospitalité chic en diable, un rien mondaine, nourrie de voyages, de beaux-arts et qui doit beaucoup au flair de Michele Bönan. Cet architecte florentin qui conçoit les intérieurs du gotha toscan – entre autres, la famille Ferragamo, à la tête de l’entreprise de chaussures de luxe du même nom – poursuit ainsi le rêve de maison idéale qui était déjà à l’origine du premier hôtel J.K. Place, créé à Florence il y a seize ans, sur la Piazza Santa Maria Novella.

Un des nombreux espaces communs du J.K. Place. ©LB KRISTEN PELOU
Un des nombreux espaces communs du J.K. Place. ©LB KRISTEN PELOU

Après l’île de Capri et les confins du Palazzo Borghese, à Rome, voici le J.K. Place Paris, dans le corps diplomatique d’un ancien consulat, à mi-chemin entre palais Bourbon et musée d’Orsay. Avec ­celui-ci, le jeune hôtelier dandy et son mentor entrent de plain-pied dans le club très sélect des cinq-étoiles parisiens – tout comme le groupe Madar, propriétaire très discret.

Le rêve de maison idéale était à l’origine du premier hôtel J.K. Place

Escalier majestueux, oculus, cheminées en marbre, parements cubistes, tapis graphiques, statues antiques, accrochages raffinés, les styles et les époques se télescopent avec brio. On y reconnaîtra aussi l’éclectisme érudit des marchands de Saint-Ouen, la signature de Jacques Adnet, un siège bantou, une photo de Warhol prise sur le vif et quantité de livres d’art sur les tables basses.

Casa Tua, le restaurant du J.K. Place
Casa Tua, le restaurant du J.K. Place

La seule suite de l’établissement se démarque des 28 autres clés avec un énorme cube en bronze multifonctions et une salle de bains aux allures de salon. Le bar est l’avant-poste parfait pour prendre la température locale en sirotant un negroni. On rejoindra ensuite quelques amis attablés sous la véranda. Au restaurant Casa Tua, on valide les pasta, excellentes. Mais aussi le petit déjeuner, délicieusement healthy. Bientôt, les soins Sisley seront dispensés dans deux cabines qui jouxtent la jolie piscine langée dans le marbre. Un privilège réservé aux heureux résidents de cet hôtel si différent.
> J.K. Place, 82 rue de Lille, 75007 Paris. A partir de 700€ la nuit.

L’intérieur a été pensé par l’architecte florentin Michel Bönan. ©LB KRISTEN PELOU
L’intérieur a été pensé par l’architecte florentin Michel Bönan. ©LB KRISTEN PELOU

 

Michel Bönan donne une grande place à l’art dans la décoration du J.K. Place. ©LB KRISTEN PELOU
Michel Bönan donne une grande place à l’art dans la décoration du J.K. Place. ©LB KRISTEN PELOU
La seule suite de l’établissement se démarque avec un énorme cube en bronze multifonctions ©LB KRISTEN PELOU
La seule suite de l’établissement se démarque avec un énorme cube en bronze multifonctions ©LB KRISTEN PELOU
L’unique suite possède également une salle de bains aux allures de salon ©LB KRISTEN PELOU
L’unique suite possède également une salle de bains aux allures de salon ©LB KRISTEN PELOU

The good concept store La sélection IDEAT