Pour Leroy Merlin, les 5.5 transforment le consommateur en « maker »

Leroy Merlin et le studio de design 5.5 donnent carte blanche à leurs clients ! En piochant dans les rayons de l'enseigne, le studio de designers a mis au point trois objets à créer soi-même.

Au lieu de proposer des objets en kit, incitons nos clients à détourner les produits de nos rayons. C’est la réflexion à la source de la nouvelle collection « Les Objets réinventés » de Leroy Merlin en collaboration avec le studio 5.5. Ce collectif de designers parisien prône depuis ses origines une démarche originale faite de collaborations créatives, de recyclage et d’une certaine ingéniosité pour bidouiller notre univers domestique. Pour cette collection singulière, ils ont mis au point trois objets à réaliser soi-même… en utilisant des fournitures commercialisées par Leroy Merlin. Mais attention, ici, pas de planches à assembler ni de clous à enfoncer, Jean-Sébastien Blanc, co-fondateur et directeur de création du studio 5.5, raconte avoir voulu « utiliser les objets comme matière première ».

Les membres du studio se sont donc rendus dans un magasin de l’enseigne de bricolage pour y sélectionner les pièces détachées qui servent de vocabulaire de base à cette collection. Des modes d’emploi disponibles sur le site de Leroy Merlin expliquent comment les assembler entre elles pour construire un nouvel objet, lampe, table basse ou étagère. « Le processus est décrit étape par étape. Il suffit de se procurer ces objets standards et de construire soi-même à partir de la notice », détaille Jean-Sébastien Blanc, qui poursuit : « Ce sont plus des objets réinventés que du bricolage au sens strict ».

Repenser l’objet domestique

L‘objectif de ce projet est d’avant tout repenser l’objet domestique industriel et standardisé, incapable de s’adapter à son contexte. Grâce aux multiples possibilités de personnalisation, le consommateur peut se l’approprier en le revisitant à son gré et en fonction de ses besoins. « Il existe plein de configurations possibles. C’est vous qui décidez du rendu final », s’enthousiasme Jean-Sébastien Blanc. « Il y a une grande marge de liberté. Le consommateur peut créer de multiples variantes. Le consommateur devient créateur et s’approprie l’objet. »

> Les fiches pratiques de ces trois objets sont déjà disponibles sur le site de Leroy Merlin. Ils seront présentés dans le cadre de la Maison Bienveillante Leroy Merlin le 24 septembre à l’atelier Sévigné, Paris IV.

La lampe Bouquet offre différents assemblages possibles.
La lampe Bouquet offre différents assemblages possibles.
La grande bibliothèque composée uniquement d’objets piochés chez Leroy Merlin.
La grande bibliothèque composée uniquement d’objets piochés chez Leroy Merlin.
Le schéma de la bibliothèque est disponible sur le site de Leroy Merlin.
Le schéma de la bibliothèque est disponible sur le site de Leroy Merlin.
Ces tables en terre cuite sont montées avec des pots vendus par Leroy Merlin.
Ces tables en terre cuite sont montées avec des pots vendus par Leroy Merlin.
Le schéma explique le montage au consommateur.
Le schéma explique le montage au consommateur.

The good concept store La sélection IDEAT