The Babel Community : Le coliving à l’assaut de l’Hexagone

Depuis qu’elle a inauguré le premier immeuble de coliving français, plus rien n’arrête The Babel Community. Pour preuve, la flopée d’adresses que la firme prévoit d’essaimer d’ici 2025, dont certaines signées par des pointures de l’architecture hexagonale.

En 2017, la naissance de The Babel Community entame une petite révolution dans le marché de l’immobilier français. En ouvrant sa première résidence à deux pas du Vieux Port de Marseille, la société expérimente pour la première fois le concept de coliving en France. Sur 4 000 m², 80 logements déjà meublés, à louer seul ou à plusieurs, cohabitent avec quelque 170 places de co-working, un restaurant et une salle de sport. Le tout est accompagné d’une offre de services qui réunit conciergerie, pressing et room-service. Pensé pour les jeunes actifs, avides de mobilité professionnelle et géographique, ce package ne tarde pas à rencontrer l’adhésion de sa cible. En atteste aujourd’hui un taux d’occupation de 97 % !

Fini les longues démarches administratives. La location de studios, deux-pièces et logements réunissant jusqu’à sept chambres s’effectue en seulement quelques clics.
Fini les longues démarches administratives. La location de studios, deux-pièces et logements réunissant jusqu’à sept chambres s’effectue en seulement quelques clics. The Babel Community

Il faut dire que Benoît Jobert et Matthieu Bruguières, à l’initiative du projet, n’en sont pas à leur coup d’essai. Depuis 2004, le duo propose des logements clés en main destinés à la colocation. « On est clairement l’acteur pionnier et historique dans ce secteur, raconte Matthieu Bruguières. En 2017, nous étions également les seuls à proposer des espaces partagés pour enrichir l’expérience des colocataires. L’autre clé de notre modèle, c’est l’ergonomie des logements. Les appartements sont à la fois compacts et généreux en termes de fonctionnalité, avec des dressings, des grandes douches, un coin chambre séparé du séjour et une cuisine extrêmement bien équipée. Nos équipes travaillent à ce que chaque mètre carré soit optimisé. »

Le concept a su séduire les jeunes entrepreneurs grâce à son offre de coworking et un large panel de prestations.
Le concept a su séduire les jeunes entrepreneurs grâce à son offre de coworking et un large panel de prestations. The Babel Community

Simple et efficace, la décoration des logements privilégie l’épure et les matières naturelles, dans un esprit scandinave susceptible de plaire au plus grand nombre. Coté bureaux, la flexibilité prime avec des postes de travail en open-space ou isolés, tandis que les restaurants s’autorisent un décorum plus affirmé. Porte d’entrée de chaque établissement, ces derniers sont conçus comme des lieux de vie à part entière, ouverts à tous les citadins et rythmés par une programmation événementielle. Un peu à la manière de ceux qu’on retrouve dans les boutiques-hôtels. A Marseille, l’agence d’architecture locale MAAD y signe une atmosphère raffinée mais sans chi-chi, plutôt tournée vers la convivialité afin d’inciter les start-upers à décompresser et réseauter.

Le restaurant marseillais agencé par MAAD est aussi le cadre de fréquents afterworks.
Le restaurant marseillais agencé par MAAD est aussi le cadre de fréquents afterworks. The Babel Community

Bien qu’elle dispose de son propre studio de design et d’architecture intérieure, The Babel Community s’entoure aussi d’agences indépendantes dans chacun de ses projets. Après la transformation d’un immeuble haussmannien, réalisée à Marseille par MN Architectures, c’est donc au tour de l’agence ACVV d’intégrer un nouveau programme mixte parmi l’ensemble néoclassique du quartier Antigone, construit par Ricardo Bofill à partir des années 1980 à Montpellier. A cette deuxième adresse inaugurée en 2019, s’ajoutent déjà d’autres chantiers de réhabilitation. Au sein des anciennes Galeries Lafayette de Marseille, dans un ancien bâtiment universitaire de Grenoble ou au cœur du quartier des Chartrons, à Bordeaux, avec un ensemble qui comptabilisera pas moins de 230 appartements dès 2023.

La deuxième adresse marseillaise du groupe offrira un panorama sur la cité phocéenne.
La deuxième adresse marseillaise du groupe offrira un panorama sur la cité phocéenne. The Babel Community

En 2024, une nouvelle étape devrait être franchie avec l’ouverture de résidences construites de toutes pièces : un établissement lillois dessiné par Manuelle Gautrand dans le quartier d’Euralille, ainsi qu’un bâtiment hybride situé aux portes de Paris et signé Marc Mimram. De quoi booster les ambitions de Benoît Jobert et Matthieu Bruguières : « On développe beaucoup de projets neufs, notamment de très gros formats de résidences allant de 5 000 à 20 000 m². Aujourd’hui, notre objectif est d’atteindre 25 adresses à l’horizon 2025. »

L’établissement imaginé par Marc Mimram, au sein d’un complexe de 50 000 m2, ouvrira ses portes à l’ouest de la capitale dans le futur quartier de Bercy-Charenton.
L’établissement imaginé par Marc Mimram, au sein d’un complexe de 50 000 m2, ouvrira ses portes à l’ouest de la capitale dans le futur quartier de Bercy-Charenton. The Babel Community

The good concept store La sélection IDEAT