Designers-makers : Gwenole Guery, couteau suisse de l’ébénisterie

Gwenole Guery est artisan ébéniste, installé à Lodève (Hérault). Concepteur et producteur de ses propres créations, il s’inscrit dans le mouvement des « designers-makers ».

C’est une histoire de révélation qui a conduit Gwenole Guery à l’ébénisterie. « Depuis que je suis gamin, j’aime imaginer, créer des objets. » Il n’a que 16 ans lorsqu’il entame son CAP. Le premier coup de cœur opère durant son stage. Cette première expérience lui permet en effet de créer de ses mains ce que son cerveau imagine depuis l’enfance. « Je pars généralement des formes que j’ai en tête, l’idée abstraite s’adapte à la matière et à ce qu’il est possible de faire physiquement », décrit Gwenole. Ce dernier s’inspire en grande majorité d’inspirations piochées dans la Nature : le mouvement d’une rivière, les tourbillons de l’eau autour des cailloux, les rouleaux de l’Océan, la forme des arbres et leur manière de plier sous le vent… Dans son travail, les mouvements souples et fluides de la Nature se confrontent à la rigidité du bois.

Du fait de ce médium, l’artisan se retrouve limité dans sa création : le bois brut ne peut pas se plier aux formes compexes qu’il souhaite réaliser. Cette limitation, il l’a dépassée il y a quatre ans quand il a découvert la technique du cintrage. Cette seconde révélation l’oblige à tout réapprendre en autodidacte. L’artisan, qui n’a que son CAP ébénisterie en poche, s’intéresse dès lors à la menuiserie, se forme aux différentes techniques de cintrage et intègre une multitude de nouvelles possibilités dans ses créations.

« Repousser les limites de la création »

Gwenole Guery décide ensuite de fabriquer sa propre machine à cintrer, pour créer de nouvelles formes. L’artisan souhaite « repousser les limites de la création », et faire en sorte que le bois se plie à ses idées. Même s’il produit l’entièreté de la structure en bois, certaines pièces comme les chaises et lampes nécessitent des parties en métal. Gwenole Guery finalise donc ses créations en collaborant avec d’autres artisans. En effet, dans l’atelier collectif qu’il partage à Lodève, Gwenole Guery côtoie des spécialistes du métal, de la découpe laser, de l’impression 3D et ces différents talents collaborent volontiers.

La dimension écologique et sociale

Cette idée de proximité est omniprésente dans ses créations. Gwenole Guery privilégie les circuits courts et les producteurs proches pour ses matières premières. « Je n’utilise que du bois européen, pioché chez des fournisseurs en qui j’ai confiance. Deux d’entre eux le récupèrent dans un périmètre de 200 kilomètres. Ce qui est important pour moi, c’est la dimension écologique et sociale. » Preuve de son engagement, l’artisan accueille régulièrement apprentis et stagiaires dans son atelier pour leur transmettre son goût pour une ébénisterie plus contemporaine, ses savoir-faire et sa sensibilité à la Nature.

> Gwenole Guery. Tél. : 06 28 34 43 61.
Atelier au 10 bis, rue de la Sous-Préfecture, 34700 Lodève.
Showroom square Georges-Auric, 34700 Lodève.

Des pièces comme la bibliothèque, la chaise, la lampe et la table ont été conçues par Gwenole Guery
Des pièces comme la bibliothèque, la chaise, la lampe et la table ont été conçues par Gwenole Guery Laurence Philippon
Gwenole Guery dans son atelier
Gwenole Guery dans son atelier Céline Beauquel
Cette bibliothèque est présente dans son showrooom.
Cette bibliothèque est présente dans son showrooom. Laurence Philippon
Gwenole Guery au travail dans son atelier.
Gwenole Guery au travail dans son atelier. Céline Beauquel
Gwenole Guery ne conçoit pas seulement des meubles
Gwenole Guery ne conçoit pas seulement des meubles Laurence Philippon
Ses créations en bois offrent un rendu harmonieux et apaisant
Ses créations en bois offrent un rendu harmonieux et apaisant Laurence Philippon

The good concept store La sélection IDEAT