[Mode & Design] Les trois meubles essentiels de Lisa Gachet

Cet été, IDEAT invite des créateurs de mode, étoiles montantes ou designers confirmés, à quitter le monde du vêtement pour investir celui du design. Au programme, une short-list de trois pièces finement sélectionnées. Cette semaine, c’est Lisa Gachet, figure de l’âge d’or de la blogosphère hexagonale, et tête pensante de la marque feelgood Make My Lemonade, qui nous dicte sa trinité personnelle.

Chantre du « Do It Yourself », Lisa Gachet, alias Make My Lemonade, a commencé à égrener son esthétique ultra vitaminée via le blog du même nom lancé en 2012. Au programme : de la décoration, de la cuisine, mais aussi et surtout de la mode, le tout servi à travers le prisme du tutoriel, et dans une ambiance joyeuse et colorée. Trois ans plus tard, elle transforme l’essai, en proposant à la vente des patrons de couture. C’est un véritable succès qui aboutit par la suite à une marque de prêt-à-porter, et à l’ouverture d’une boutique à Paris, Quai de Valmy dans le Xe arrondissement. Son dernier bébé en date ? Frida, un service de location de vêtements pour tendre « vers une consommation plus responsable. »

1/ Le Togo de Michel Ducaroy (Ligne Roset)

C’est en 1973 que naît cette assise mythique, toute en rondeurs, éditée par les Français de Ligne Roset, spécialistes des rembourrages. Pour présenter sa création, le designer Michel Ducaroy évoque « un tube de dentifrice replié sur lui-même comme un tuyau de poêle et fermé aux deux bouts ». Lors de sa présentation au Salon des Arts ménagers au Palais de la Défense à Paris, il suggère aux professionnels et au public présents des moues perplexes, avec ses bourrelets façon shar-pei. A l’occasion de ce fameux salon, le Togo est malgré tout auréolé du Prix René-Gabriel, qui récompense un « mobilier innovant et démocrate », c’est-à-dire avec un bon rapport qualité-prix. Un joli pan de l’histoire du design français, qui a élu domicile chez Lisa Gachet comme chez de nombreux fans de design seventies.

Canapé Togo de Michel Ducaroy (1973), Ligne Roset.
Canapé Togo de Michel Ducaroy (1973), Ligne Roset. Photo DR

« C’était mon graal, ce canapé trois-places et, depuis peu, il est mien. Je le cherchais en velours moutarde ou en vieux rose. Et c’est le rose qui a trouvé son chemin jusqu’à chez moi. Une alerte sur le Bon Coin plus tard, et c’est comme ça qu’en juin dernier, j’ai trouvé cette pépite. Je vais continuer à chiner les autres modules, mais c’est un peu la quête d’une vie… »


2/ La lampe Gioia de The Socialite Family.

Média en ligne consacré à la décoration d’intérieur, The Socialite Family a choisi de lancer sa propre marque en 2017, en mettant à l’honneur des « modèles de qualité, intemporels, élégants, issus d’un véritable savoir-faire, à un prix juste, sans intermédiaires et sans revendeurs. » C’est dans leur catalogue que notre créatrice a trouvé l’élue de son coeur, la lampe Gioia…

Lampe Gioia (The Socialite Family).
Lampe Gioia (The Socialite Family). THE SOCIALITE FAMILY

« C’est ma prochaine acquisition. Je suis fan de son design, on dirait qu’elle s’inspire des éléments cannelés de notre boutique. Je vais devoir choisir la couleur maintenant, mais je les aime toutes ! Le plus compliqué sera de ne pas choisir la rose, la plus éclatante à mon goût, qui vient réveiller n’importe quel coin d’une pièce un peu triste. »


3/ Les chaises B32 et B64 de Marcel Breuer

Figure éminente du Bauhaus,  Marcel Breuer est connu pour son mobilier tubulaire, qui s’est incarnée avec le cultissime Wassily, aussi connu sous le nom de B3. Une virtuosité aussi mise au service des chaises B32 et B64.

Chaise B32 dite « Cesca » de Marcel Breuer (1928), Knoll.
Chaise B32 dite « Cesca » de Marcel Breuer (1928), Knoll. Jeremy Saladyga

 

« Cette pièce, c’est un petit regret pour moi, parce que j’ai longtemps hésité avant de m’en acheter une paire ces dernières années. Depuis, les prix se sont envolés sur les différents sites de seconde main. C’est une pièce très recherchée, un peu comme les enfilades scandinaves il y a quelques années. Je continue de garder les yeux grands ouverts à chaque brocante ! »

The good concept store La sélection IDEAT