Miele Triflex HX1 : L’aspirateur-balai qui fait des efforts de design

Entre l'aspirateur traîneau et le robot, une nouvelle typologie fait l'unanimité : le balai. Le constructeur allemand Miele s'y attaque avec le Triflex, un modèle qui ne manque pas d'arguments…

Tous ceux qui sont passés du traditionnel aspirateur « traineau » à un modèle « balai » vous le diront : cela change le quotidien ! Plus facile à ranger et à sortir, plus maniable, aussi efficace : cette nouvelle typologie, sans sac et sans fil, profite des dernières avancées technologiques pour ringardiser ses prédécesseurs. Relancé par Dyson après avoir eu un certain succès dans l’après-guerre, l’aspirateur-balai a aussi inspiré ses concurrents, à commencer par Miele. Le fabricant allemand a récemment sorti sa propre version baptisée Triflex HX1, un modèle sans fil et sans sac bien décidé à s’imposer sur ce marché très dynamique…

Le Triflex et ses configurations.
Le Triflex et ses configurations. DR

Ce qui nous a d’abord séduit, c’est – vous l’aurez deviné – son design ! Flexible, il permet de déplacer le bloc moteur (l’élément le plus lourd de l’aspirateur) en fonction de l’endroit que l’on souhaite nettoyer. En position basse, le centre de gravité proche du sol permet de manier sans peine sur de grandes surfaces planes un Triflex qui affiche tout de même 3,6 kg sur la balance avec ses accessoires. Une fois déplacé en position haute, on peut atteindre les zones élevées (plafonds, angles…) mais aussi le dessous des meubles bas. Enfin, en raccordant les accessoires directement sur le bloc moteur (sans le long tube…), le Triflex se fait plus compact pour évoluer dans des espaces réduits comme une voiture ou un dressing. En le manipulant, on sent que les matériaux utilisés sont de qualité et résistants.

Aperçu des utilisations possibles dans chacune des trois configurations.
Aperçu des utilisations possibles dans chacune des trois configurations. DR

Côté aspiration, le Triflex est équipé d’une technologie maison baptisée « Vortex » qui booste la puissance du moteur, un point faible traditionnel chez les aspirateurs-balais. Sous le pouce, on trouve un interrupteur à trois niveaux de puissance en fonction de la saleté du sol à nettoyer. Mais c’est aussi l’électro-brosse qui fait la différence. Motorisée, elle permet de recueillir sur une largeur de 28 cm toutes les poussières, quelle que soit leur taille. Moquette, lino, carrelage, tapis ou parquet, elle s’adapte à tous les sols et projette même un halo lumineux sur la zone devant elle pour être sûr de ne rien oublier. Point appréciable, le bruit généré par le moteur reste limité même à forte puissance… Les bébés et animaux domestiques apprécieront !

La brosse rotative et lumineuse du Triflex HX1.
La brosse rotative et lumineuse du Triflex HX1. DR

La batterie se montre suffisante puissante pour couvrir un appartement moyen (comptez entre 20 et 60 minutes pour vider la batterie selon la puissance d’aspiration). En cas de superficies plus importantes à couvrir, le modèle Pro est vendu avec un chargeur idoine et une deuxième batterie, qui se recharge en 3 heures et se change très facilement. Seul bémol, le vidage de la cuve et le nettoyage des filtres se révèle un peu hasardeux. Il faut prendre le coup de main. Mais une fois la bête maîtrisée, ce Triflex HX1 se révèle

>  Le Miele Triflex HX1 est commercialisé en cinq versions différentes, à partir de 499 €.

Le bloc moteur en position basse, le Triflex tient tout seul debout, pour réduire son encombrement.
Le bloc moteur en position basse, le Triflex tient tout seul debout, pour réduire son encombrement. DR

The good concept store La sélection IDEAT