Architecture : 6 livres qui font la rentrée

Au menu de notre sélection de rentrée, une épopée à travers les époques. Car redécouvrir l'architecture du XXe siècle et rêver à des imaginaires futuristes, n'interdit pas de se pencher sur des préoccupations actuelles…

Adieu la ville !

Maisons en liberté, de Dominic Bradbury, Éditions de La Martinière, 272 p., 35 €.
Maisons en liberté, de Dominic Bradbury, Éditions de La Martinière, 272 p., 35 €. DR

Voici un livre qui trouve un écho particulier dans un contexte de crise sanitaire où beaucoup se sont pris à rêver de quitter la ville pour se rapprocher de la nature. Cet ouvrage rassemble des habitations qui ont le goût de la liberté : des refuges en forêt, des cabanes au pied des montagnes, des maisons sur des îles reculées… Conçues comme des invitations à contempler le paysage, ces réalisations interrogent aussi les notions d’autonomie et d’autosuffisance, qui connaissent un fort engouement depuis quelques années. Ne reste plus qu’à franchir le pas !
> Maisons en liberté, de Dominic Bradbury, Éditions de La Martinière, 272 p., 35 €.


Démesure catalane

Ricardo Bofill, Visions d’architectures, collectif, E/P/A-Gestalten, 304 p., 59,95 €.
Ricardo Bofill, Visions d’architectures, collectif, E/P/A-Gestalten, 304 p., 59,95 €. DR

Si Ricardo Bofill est capable du pire comme du meilleur, il restera néanmoins comme un des grands noms de l’architecture du XXe siècle. Réalisée avec RBTA, l’atelier de l’architecte barcelonais, cette monographie offre une plongée saisissante dans la photogénie des œuvres de Bofill, mises en avant par le grand format du livre. On parcourt ainsi la cimenterie qu’il a transformée pour y installer sa Fábrica, regroupant son agence et son habitation, ou encore la démesure des Espaces d’Abraxas, à Noisy-le-Grand, complexe tout droit sorti d’un film de science-fiction.
> Ricardo Bofill, visions d’architectures, collectif, E/P/A-Gestalten, 304 p., 59,95 €.


Le Corbusier en Inde

Voyage à Chandigarh, photographies de Manuel Bougot, Éditions du patrimoine, 192 p., 42 €.
Voyage à Chandigarh, photographies de Manuel Bougot, Éditions du patrimoine, 192 p., 42 €. DR

Préfacé par l’Indien Balkrishna Doshi, Pritzker Prize 2018, cet ouvrage nous emmène à Chandigarh pour un portrait intime de la ville où Le Corbusier eut l’unique opportunité de développer ses théories urbaines à grande échelle. À partir de 2010, le photographe Manuel Bougot a capturé la façon dont les habitants se sont approprié l’architecture occidentale et l’entrechoquement des deux cultures. C’est une lecture sensible qui nous est offerte, qui tord le cou au cliché de la grande ville indienne. Et on referme le livre avec l’envie irrépressible de sauter dans le premier avion.
> Voyage à Chandigarh, photographies de Manuel Bougot, Éditions du patrimoine, 192 p., 42 €.


L’avenir du monde

Countryside, A report, d’AMO et Rem Koolhaas, en anglais, Guggenheim-Taschen, 352 p., 20 €.
Countryside, A report, d’AMO et Rem Koolhaas, en anglais, Guggenheim-Taschen, 352 p., 20 €. DR

C’était l’exposition la plus attendue de l’année. Au Guggenheim de New York, le think tank AMO de Rem Koolhaas (pendant théorique de son agence OMA) explore le sujet de la campagne. Ouverte le 20 février dernier, « Countryside, The Future » pose comme préalable que l’avenir de la planète se jouera dans la ruralité, porteuse d’un potentiel radical. Et le livre qui l’accompagne permet de prolonger la réflexion à partir de récits d’expérimentations diverses à travers le monde. Autant de témoignages suggérant de repenser nos modes de vie à l’heure où les villes s’épuisent.
> Countryside, A report, d’AMO et Rem Koolhaas, en anglais, Guggenheim-Taschen, 352 p., 20 €.


Voyage dans le temps

Orly, aéroport des sixties, collectif, Lieux Dits, 176 p., 29 €.
Orly, aéroport des sixties, collectif, Lieux Dits, 176 p., 29 €. DR

Très largement illustré, cet ouvrage revient sur l’histoire du célèbre aéroport français d’Orly, inauguré en 1961 par le général de Gaulle et qui accompagna l’essor et la démocratisation de l’aviation commerciale. Si son architecture peut paraître désuète aujourd’hui, elle était pourtant d’une grande modernité à l’époque. Pour revenir sur cet âge d’or, le livre a puisé dans les archives et la photothèque du Groupe ADP (anciennement Aéroports de Paris). L’occasion également de découvrir le renouveau de cet aéroport où 32 millions de voyageurs ont transité en 2019.
> Orly, aéroport des sixties, collectif, Lieux Dits, 176 p., 29 €.


Escapades en pays imaginaires

Dreamscapes & Artificial Architecture, collectif, en anglais, Gestalten, 208 p., 29,90 €.
Dreamscapes & Artificial Architecture, collectif, en anglais, Gestalten, 208 p., 29,90 €. DR

L’avènement des outils informatiques dans le domaine de l’architecture a permis de visualiser les espaces en trois dimensions avant même leur construction : une véritable révolution. La nouvelle génération d’artistes numériques va encore plus loin, s’emparant des technologies les plus récentes pour imaginer un monde envahi d’intérieurs oniriques. Dystopies, paysages urbains surréalistes, compositions abstraites : l’ouvrage est un voyage mental à travers ces architectures artificielles. Généreusement illustré, il ouvre les portes d’une vie fantasmée. Grisant !
> Dreamscapes & Artificial Architecture, collectif, en anglais, Gestalten, 208 p., 29,90 €.

The good concept store La sélection IDEAT