Reportage déco : Epure arty à deux pas d’Amsterdam

Plus connu pour ses bars et ses restaurants, le Studio Modijefsky livre sa vision singulière de l’habitat dans les environs d’Amsterdam, au sein d’un appartement aux allures de galerie conçu pour un couple d’artistes.

En une quinzaine d’années, l’Hembrugterrein est passé du statut de site industriel de 42 hectares à l’un des secteurs les plus courus de la banlieue amstellodamoise. Séparé de la capitale néerlandaise par un simple canal, ce quartier de la commune de Zaandaam attire aujourd’hui cafés, restaurants, musées, salles de concerts et festivals… sans compter une flopée d’artistes ! Notamment les derniers clients du Studio Modijefsky, pour qui l’agence d’architecture intérieure a dû réunir plusieurs programmes dans un vaste volume brut.

Fauteuil du designer néerlandais Frederik Molenschot.
Fauteuil du designer néerlandais Frederik Molenschot. Maarten Willemstein

Grâce à un potentiel de transformation typique de l’architecture industrielle, l’ancien bâtiment abrite des espaces totalement repensés. Divisé en deux niveaux, le volume initial accueille l’atelier du couple au rez-de-chaussée, tandis que l’étage supérieur laisse place à un espace d’exposition et aux pièces à vivre. Cependant, difficile de faire la distinction entre ces deux zones, tant leur porosité est grande et l’aménagement similaire. Avec ses murs et sa charpente métallique immaculés, l’appartement affiche des airs de white cube peuplé d’œuvres d’art et de mobilier sculptural.

Editées au mitan du XXe siècle, les chaises de Cees Braakman témoignent de l’influence des Eames sur le designer néerlandais.
Editées au mitan du XXe siècle, les chaises de Cees Braakman témoignent de l’influence des Eames sur le designer néerlandais. Maarten Willemstein
Avec sa matière translucide, ce canoë-suspension diffuse une lumière douce et insoupçonnée.
Avec sa matière translucide, ce canoë-suspension diffuse une lumière douce et insoupçonnée. Maarten Willemstein

Seule une volée de portes sépare la galerie de la salle à manger et de la cuisine, réunies sous l’œil bienveillant d’un ours à l’échelle 1. Au dessus de la grande table en chêne et des chaises vintage de Cees Braakman, l’originalité se matérialise dans un kayak fabriqué et transformé en plafonnier par les propriétaires. Enclins à jouer avec la lumière, il signent également une série de lampes de table et d’appliques aux formes improbables mais jamais dénuées de charme. En bronze, ces dernières répondent aux poignées sur mesure de l’îlot central, également dessiné pour l’occasion, avec un socle de rangements en laiton patiné et un plan de travail en acier inoxydable.

Les poignées de l’îlot central gagnent même les poutres de la charpente pour mettre en scène les ustensiles de la cuisine.
Les poignées de l’îlot central gagnent même les poutres de la charpente pour mettre en scène les ustensiles de la cuisine. Maarten Willemstein

Agencé comme une bibliothèque, un système d’étagères complète la cuisine en s’appuyant contre la cage d’escalier vitrée réservée au couple et aux intimes – l’espace d’exposition disposant de son propre accès. Juste derrière, un petit salon joue la carte « cosy » avec un poêle au look détonnant mais 100 % fonctionnel, qui augmente son rendement thermique. En réponse aux bûches posées négligemment au sol et au parquet à chevrons qui court dans tout l’appartement, le bois investit aussi le mobilier, d’une fameuse chaise de Rietveld à l’ingénieux bureau Magic Box, conçu en 1955 par le tandem suisse Mumenthaler & Meier.

Poêle à bois de la marque Bullerjan et chaise Rouge Bleue de Gerrit Rietveld, ici déclinée en bois brut, comm la version originelle.
Poêle à bois de la marque Bullerjan et chaise Rouge Bleue de Gerrit Rietveld, ici déclinée en bois brut, comm la version originelle. Maarten Willemstein

Lui aussi chiné, un canapé en cuir accentue l’atmosphère chaleureuse, en contraste avec les lignes strictes et architecturales d’un fauteuil métallique du designer néerlandais Frederik Molenschot, dont les créations rythment régulièrement les antennes de la Carpenters Workshop Gallery. Fondé à Amsterdam par Esther Stam, le Studio Modijefsky étend quant à lui son influence jusqu’à La Haye et Cologne, à travers la réalisation de bars et restaurants aux inspirations diverses. Cependant, à chaque fois, une grande attention est portée au contexte. Ici, un immeuble voisin générait trop de vis-à-vis depuis les fenêtres de la façade Nord. L’architecte et son équipe de huit collaboratrices ont donc choisi de les condamner, afin de les équiper de caissons lumineux.

Bureau Magic Box de Mumenthaler & Meier surmonté d’un caisson lumineux.
Bureau Magic Box de Mumenthaler & Meier surmonté d’un caisson lumineux. Maarten Willemstein

Profitant d’un espace en double hauteur, la chambre du couple ne risque pas de manquer de lumière grâce à ses grandes ouvertures et un puits de lumière installé en lieu et place d’un ancien conduit de cheminée. Situé juste au-dessus d’une petite mezzanine, il surplombe parfaitement la baignoire pour la convertir en un spot d’observation des étoiles. Comme si contempler cet intérieur n’était pas amplement suffisant…

Dans toutes les pièces de la maison, des volets intérieurs permettent de moduler aisément les apports de lumière naturelle.
Dans toutes les pièces de la maison, des volets intérieurs permettent de moduler aisément les apports de lumière naturelle. Maarten Willemstein
Sise sur une petite salle d’eau, la baignoire est à deux doigts de toucher le ciel.
Sise sur une petite salle d’eau, la baignoire est à deux doigts de toucher le ciel. Maarten Willemstein
L’appartement dispose également d’une petite chambre d’amis et de sa salle d’eau attenante, toujours immaculée et ponctuée par une applique dessinée par les propriétaires des lieux.
L’appartement dispose également d’une petite chambre d’amis et de sa salle d’eau attenante, toujours immaculée et ponctuée par une applique dessinée par les propriétaires des lieux. Maarten Willemstein
En bronze, les luminaires du couple tissent un fil rouge entre les espaces aménagés par le Studio Modijefsky.
En bronze, les luminaires du couple tissent un fil rouge entre les espaces aménagés par le Studio Modijefsky. Maarten Willemstein

The good concept store La sélection IDEAT