De Sede : La légende du mobilier suisse fête ses 55 ans

Formes extravagantes et modulables, de Sede vient de dévoiler sa nouvelle collection de mobilier en cuir pour l’automne. À l’occasion de ses 55 ans, la société suisse met à jour son riche catalogue avec des meubles toujours singuliers.

Née en 1965 à Klingnau (Suisse), la petite entreprise familiale qui transformait le cuir en mobilier est devenue un grand nom du design sous le nom de Sede. Depuis cinquante-cinq ans, l’éditeur demeure fidèle à la philosophie d’origine : concevoir du mobilier artisanal en magnifiant les propriétés du cuir. L’entreprise s’est fait une place dans l’imaginaire collectif avec ses canapés modulables sinueux, devenus des icônes du design du XXe siècle. Comme le DS-600 de Berger, Peduzzi, Vogt & Ulrich (1970). De Sede a toujours attaché beaucoup d’importance au « made in Switzerland ». Ce qui ne l’a pas empêché d’établir un réseau de distribution international dans plus de 69 pays. Si aujourd’hui, son catalogue est en constante évolution, c’est grâce au travail minutieux des artisans et à l’inventivité des designers qui travaillent avec la marque, tels que Philippe Malouin, Sven Adolph, Stefan Heiliger ou Patrick Norguet.

Le canapé modulable DS 600 (De Sede), une légende des seventies.
Le canapé modulable DS 600 (De Sede), une légende des seventies. DR

En cette rentrée 2020, l’éditeur opère un petit lifting de sa chaise DS-55. C’est le challenge que se sont lancé les designers de De Sede pour les 55 ans de la marque. La forme massive du modèle d’origine laisse place à un mobilier sculptural et délicat. Afin de transmettre sa passion pour les savoir-faire du cuir à un public plus jeune, deux changements ont été mis en place : le piètement et la couleur. Les designers ont supprimé les deux pieds latéraux en cuir et les ont remplacés par un piètement en étoile. Quant au cuir couleur ébène qui recouvrait totalement le modèle d’origine, il est remplacé par deux combinaisons plus contemporaines : cuir gris et piètement argenté et cuir jaune saturé et piètement noir. L’allure de la chaise conserve ainsi cette sensation de confort chère aux usagers. En termes d’ergonomie, le confort est total ! La forme de la coque d’assise a ainsi été rembourrée différemment et les accoudoirs redessinés pour épouser parfaitement les bras de l’occupant.

Le DS55 dans sa version cuir gris et piètement argenté (de Sede).
Le DS55 dans sa version cuir gris et piètement argenté (de Sede). DR
DS55 cuir jaune saturés et piètement noir de Sede.
DS55 cuir jaune saturés et piètement noir de Sede. DR

Du mobilier pour des usages variés

Prendre en compte l’entremêlement entre lieu de vie et bureau, c’est ce que souligne le design du modèle DS-601 de Sven Adolph, une nouveauté du catalogue 2020-2021. Il a conçu non pas un simple canapé, mais une assise qui peut accueillir tous les aspects de nos vies contemporaines, du travail à la détente. Avec ce modèle, Sven Adolph répond aux besoins du marché du coworking en proposant un mobilier modulable par le biais de cloisons et de tablettes interchangeables. Le designer parvient à juxtaposer intimité et vie public pour faire de sa création un outil polyvalent.

Le mobilier modulable DS601 Sven Adolph et de Sede.
Le mobilier modulable DS601 Sven Adolph et de Sede. DR
Les différents composants du DS601 permettent de créer de l’intimité ou de la convivialité (de Sede).
Les différents composants du DS601 permettent de créer de l’intimité ou de la convivialité (de Sede). DR

Tel un travail de maquettiste ou de sculpteur, Philippe Malouin s’inspire, lui, de l’architecture de son quartier résidentiel à Montréal pour le modèle DS-707. Ce dernier se décline en fauteuil confortable ou en canapé modulable combinable à l’infinie. Le DS-707 fusionne l’ère post-moderne du design de mobilier suisse avec une influence brutaliste.

La forme sculptural du DS707 et ses déclinaisons de matières Philippe Malouin et de Sede.
La forme sculptural du DS707 et ses déclinaisons de matières Philippe Malouin et de Sede. DR

Penser le meuble comme un objet pliable, c’est l’engagement de Simon Busse, designer du modèle DS-5010. Inspiré par l’origami des textiles recyclables dans les cultures chinoise et japonaise, le designer développe une gamme de mobilier multi-usages, léger et pliable. En collaboration avec les artisans de de Sede, le designer a pu définir la bonne association entre feutre et cuir pour conférer une qualité d’assise optimale.

Le pliage du DS5010 Simon Busse et de Sede.
Le pliage du DS5010 Simon Busse et de Sede. DR

 

The Good Spots Destination Suisse

The good concept store La sélection IDEAT