Jeunes designers : IBKKI, à cheval entre Paris et Kabylie

Depuis qu’ils ont fondé le studio IBKKI, Azel Ait-Mokhtar et Youri Asantcheeff abandonnent régulièrement la capitale pour puiser l’inspiration dans les montagnes berbères. Ensemble, ils donnent vie à des collections de céramiques qui valorisent autant les savoir-faire locaux qu’elles les bousculent…

S’ils sont officiellement basés à Paris, Azel Ait-Mokhtar et Youri Asantcheeff aiment à se présenter comme des designers nomades. Il faut dire que ces deux anciens camarades de classe enchaînent les périples de l’autre coté de la Méditerranée. Plus exactement en Grande Kabylie, dans la région montagneuse et isolée du Djurjura, qui s’étire au nord de l’Algérie. Un ancien territoire berbère, dont la culture et les savoir-faire irriguent aujourd’hui leur première collection de vases, carafes, bols, assiettes et tasses, entièrement réalisés sur place et à la main.

IBKKI
Vase Ukkus en terre blanche émaillée. IBKKI

Tout commence en 2017. Leurs histoires familiales étant liées à celle de l’Algérie, Azel et Youri partent explorer l’Afrique du Nord afin de se pencher sur la longue et riche tradition de l’artisanat berbère. Diplômés en design industriel, ils n’en restent pas moins fascinés par les traditions locales en matière d’orfèvrerie, d’ébénisterie, de textile et de poterie. Après plusieurs allers-retours d’un continent à l’autre, c’est finalement à la céramique que le duo décide de se consacrer lors d’une résidence de sept mois, en totale immersion dans un atelier où ils collaborent quotidiennement avec les artisans.

IBKKI
En dépit de son jeune âge, le catalogue d’UBKKI jouit déjà d’une belle diversité. IBKKI

Le respect des procédés et matériaux ancestraux est depuis ancré au cœur de leur démarche. Mais les deux acolytes ne freinent pas leurs envies d’expérimentations pour autant. Tandis que leur première collection arbore les teintes des paysages kabyles, elle témoigne également de leur recherches personnelles sur les mélanges d’oxydes et d’émaux. En résultent des finitions résolument contemporaines et bien souvent réalisées par leurs soins. Car les fondateurs d’IBKKI ne se cantonnent pas à la conception. Ils participent aussi largement à la fabrication de leurs pièces. Que ce soit lors du modelage, de l’émaillage ou de la pause des anses, souvent sculpturales et toujours du meilleur effet décoratif.

IBKKI
Paré d’une nouvelle finition, le vase Djura est de retour au sein de la nouvelle collection d’IBKKI. IBKKI

Un an après le lancement de son e-shop, IBKKI s’apprête désormais à dévoiler sa deuxième collection, elle aussi élaborée et façonnée dans les montagnes algériennes. En parallèle, des collaborations avec le label Maison Château Rouge et le studio de création floral Pampa sont également sur le feu, de même qu’un partenariat avec Persua. Spécialisée dans les tapis persans de luxe, la maison d’édition a fait appel à Azel et Youri pour imaginer un nouveau modèle et revisiter l’une de ses anciennes créations. Autant de projets qui s’annoncent aussi prometteurs que les débuts de ce jeune studio !

IBKKI
Tous les produits du studio, ses vases mais aussi ses bols, assiettes, carafes et tasses, sont disponibles sur son e-shop. IBKKI
IBKKI
Azel Ait-Mokhtar et Youri Asantcheeff, fondateurs du studio IBKKI. IBKKI

The good concept store La sélection IDEAT