Icône : Fritz Hansen fait renaître le Carimate de Vico Magistretti

Pour célébrer les 100 ans de la naissance de Vico Magistretti, Fritz Hansen ressort le Carimate, icône incontournable du design italien. Dans le respect du dessin original, l’éditeur danois apporte au fauteuil sa sensibilité scandinave pour séduire le grand public.

A l’heure où l’on célèbre le centenaire de la naissance de Vico Magistretti, Fritz Hansen lui rend hommage en rééditant le fauteuil Carimate. Initialement conçu par Vico Magistretti en 1959 pour le club de golf de Carimate en Lombardie, ce fauteuil symbolise la parfaite harmonie entre un design de haut vol et le respect des matériaux naturels. Christian Andresen, responsable du design chez Fritz Hansen, déclare ainsi : « Ce fauteuil a beaucoup de personnalité. Vico Magistretti en a fait un classique moderne, qui fonctionne aussi bien seul qu’autour d’une table. »

Un design respectueux

Respecter l’esthétique originelle du Carimate était primordial pour Fritz Hansen. L’association du bois et du tressage de paille naturelle confère toute la singularité à ce fauteuil. Mais en 2020, les risques de décomposition organique associés à cette dernière ne correspondent plus aux normes de fabrication. L’éditeur voulait de plus utiliser des matériaux respectueux de l’environnement. Il a ainsi opté pour une structure en bois de hêtre certifié FSC110 et 110 mètres de corde en lin européen sans OGM, tissé à la main pour créer l’assise du Carimate. Comme à l’origine, celui-ci n’est disponible que dans deux coloris : en laque rouge, un écho à la couleur des colonnes et des fenêtres du complexe du golf, ou en laque noire, comme les toutes premières versions.

Pour moderniser son confort, d’autres modifications minimes ont été apportées au modèle d’origine, sur la hauteur d’assise et la forme du dossier. Chaque Carimate est signé d’une plaque indiquant son numéro de série. Pour Fritz Hansen, il est indispensable d’assurer l’authenticité de cette assise iconique.

Le Carimate passe de main en main…

Initialement fabriqué à la main par Fratelli Mario et Luigi Comi de Meda, le fauteuil Carimate connut de nombreux éditeurs. En 1960, Artemide racheta la licence pour le distribuer en Italie exclusivement tandis que Fratelli Comi l’a commercialisé dans le monde entier jusqu’en 1962. Cette année-là, le Britannique Conran a obtenu une licence pour le produire et le vendre en Grande-Bretagne. Soucieux de faire fabriquer son fauteuil par un Italien, Magistretti s’est adressé à Cassina, à qui il confia une licence pour produire le fauteuil et le vendre dans toute l’Europe, hormis en Italie et en Grande-Bretagne.

Disputé, le Carimate a même fait l’objet d’un procès entre Fratelli Comi et Magistretti. A son terme, la justice établit en 1968 la copropriété du fauteuil… Et pourtant, depuis 2011, il n’est plus produit. Fritz Hansen, tête de file du mobilier scandinave, surprend le monde du design en achetant les droits d’édition à la Fondation Magistretti. Quoi de plus normal pour la marque de permettre au fauteuil Carimate, d’inspiration scandinave, de rentrer de nouveau dans nos habitats ?

> Fauteuil Carimate, à partir de 1 088 €, Fritz Hansen.

Portrait de Vico Magistretti en plein travail chez Fritz Hansen, assis sur sa chaise Duo réalisée pour l’éditeur danois.
Portrait de Vico Magistretti en plein travail chez Fritz Hansen, assis sur sa chaise Duo réalisée pour l’éditeur danois. DR
Croquis du fauteuil Carimate par Vico Magistretti.
Croquis du fauteuil Carimate par Vico Magistretti. DR
Esquisses du fauteuil Carimate par Vico Magistretti.
Esquisses du fauteuil Carimate par Vico Magistretti. DR
Nouveau fauteuil Carimate noir de Vico Magistretti par Fritz Hansen.
Nouveau fauteuil Carimate noir de Vico Magistretti par Fritz Hansen. DR
Nouveau fauteuil Carimate en livrée rouge.
Nouveau fauteuil Carimate en livrée rouge. DR

The good concept store La sélection IDEAT