L'Espagne
côté architecture

Audacieuse, avant-gardiste et visionnaire, l'architecture contemporaine espagnole fait la part belle à l'innovation. Elle affiche ainsi une liberté de ton qui surprend autant qu'elle séduit. Voyage de l'autre côté des Pyrénées à la découverte de cinq joyaux architecturaux de la péninsule ibérique...

Le Centre Niemeyer à Avilés

Qu’on se figure donc une tourelle longiligne, coiffée d’un dôme aplati et sertie d’un escalier hélicoïdal qui serpente de sa base à son sommet. C’est le spectacle futuriste qu’offre en effet le Centre Niemeyer à Avilés. Inauguré en décembre 2010, il porte le nom de l’artiste brésilien Oscar Niemeyer. C’est la seule œuvre réalisée en Espagne par l’apôtre de l’architecture contemporaine. Il l’a terminée à l’âge de 103 ans. Il aura mené une carrière prestigieuse auréolée de nombreux prix internationaux.

Le Centre Niemeyer est plus qu’un projet architectural. Education, culture et vivre ensemble s’y rencontre.
Le Centre Niemeyer est plus qu’un projet architectural. Education, culture et vivre ensemble s’y rencontre.

De l’aveu même de son concepteur, le Centre Niemeyer se veut un lieu où sont mises à l’honneur l’éducation, la culture et la paix. Des valeurs bien cultivées tout au long de l’année dans ce centre. Ce dernier accueille ainsi des artistes de renom et de jeunes talents prometteurs.

Le Metropol Parasol à Séville

Symbole d’une Espagne qui laisse libre cours à l’audace architecturale, le Metropol Parasol se dresse majestueusement sur la place de la Encarnación à Séville. C’est à l’architecte berlinois Jürgen Mayer que l’on doit cette imposante structure alvéolaire en bois. Les Andalous la surnomment affectueusement « Champignons de Séville ».

Un immense édifice en bois qui détonne… et en prenant l’ascenseur : une terrasse panoramique !
Un immense édifice en bois qui détonne… et en prenant l’ascenseur : une terrasse panoramique !

Longue de 150 mètres, la construction est portée par six piliers. Ils figurent en fait autant de parasols sous lesquels s’abritent un musée d’archéologie, un marché et des restaurants. Enfin, une place ponctuée d’un belvédère offre une vue sans entrave sur la perle de l’Andalousie.

L’Auditorium Adán Martín à Tenerife

Si moderne soit-elle, l’architecture doit se fondre dans l’environnement naturel qui lui sert d’écrin. C’est ce parti pris qui a guidé l’architecte et plasticien Santiago Calatrava dans la conception de l’Auditorium Adán Martín à Santa Cruz de Tenerife. Situé sur l’archipel des Canaries, l’édifice étonne au premier regard par son galbe évoquant celui d’un escargot de mer. Le toit en forme de vague semble figé en suspension au-dessus du sol.

Une prouesse technique signée Santiago Calatrava inspirée par le milieu marin.
Une prouesse technique signée Santiago Calatrava inspirée par le milieu marin. © Auditorio de Tenerife / Efrain Pinto

Prouesse technique autant qu’esthétique que l’on doit au génie iconoclaste de Santiago Calatrava ! Véritable trait d’union entre le milieu marin et la terre ferme, l’auditorium symbolise l’immixtion harmonieuse de la ville au cœur d’une nature préservée. Incarnation dans la pierre du dialogue éternel et sans cesse renouvelé entre l’Homme et la nature.

La Ciudad del Vino Marqués de Riscal à Elciego

Terre viticole depuis l’Antiquité, l’Espagne porte les traces vivaces d’un héritage ancestral marqué par la culture de la vigne. L’architecture contemporaine s’est emparé de ce glorieux passé. Elle l’a ainsi revisité à l’aune de la modernité. Parfaite illustration de ce parti pris, la Ciudad del Vino Marqués de Riscal fait la fierté des habitants d’Elciego (Rioja alavesa, Pays Basque espagnol).. Elle abrite la Bodega et l’Hôtel Marqués de Riscal (Luxury Collection Hotel).

A deux pas des vignes, un bâtiment ultra moderne se hisse.
A deux pas des vignes, un bâtiment ultra moderne se hisse.

Le bâtiment imaginé par le canadien Frank Gehry ressemble à s’y méprendre à un coup d’éclat architectural. Il est posé au milieu des mas traditionnels aux toits en briques rouges, Ses tôles ondulées en titane se parent de couleurs froides allant du bleu acier au violine. Surprenant et non moins séduisant entrelacs de métal au cœur des champs !

La Bodega Ysios à Laguardia

C’est aussi l’univers du vin qui a servi de source d’inspiration à l’architecte Santiago Calatrava pour la Bodega Ysios à Laguardia dans la Rioja alavesa du Pays Basque espagnol. Avec ses façades en bois naturel, la bâtisse évoque le charme authentique des tonneaux où sont conservés les précieux crus du domaine Ysios. Un clin d’œil aux traditions qui contraste avec le choix résolument moderne des panneaux en aluminium ornant la toiture !

La rencontre parfaite entre une architecture avant-gardiste et un héritage ancestral.
La rencontre parfaite entre une architecture avant-gardiste et un héritage ancestral.

Preuve – s’il en fallait – que l’architecture espagnole sait concilier à merveille passé, présent et futur. Elle nous offre de cette façon le spectacle vivant d’un pays tout à la fois tourné vers l’avenir et ancré dans son identité.

> Retrouvez toutes les informations nécessaires pour planifier son prochain voyage en Espagne sur le site internet de l’Office Espagnol de Tourisme.

The good concept store La sélection IDEAT