Design : Akinod fête en beauté la mort des couverts jetables

Exit les couverts en plastique à usage unique, interdits en Europe depuis le 1er janvier 2020. Pour prendre le virage d’une consommation responsable, les fondateurs du groupe Coriolis, Luc Foin et Stéphane Lebeau, ont lancé Akinod, la version durable de ces ustensiles de pique-nique.

Lancé en 1995, Baladéo fut un pionnier qui proposait des couverts pour randonneurs et habitués du pique-nique dessinés par Stéphane Lebeau. Quelques années plus tard, quand le monde de l’outdoor rêve de matériel ultra-léger, il s’acoquine avec Luc Foin pour créer la marque Deejo et son premier couteau de poche poids plume. Le canif, baptisé 37 g, devient incontournable dès sa sortie par son caractère personnalisable. Aujourd’hui, avec ses motifs joyeux, la collection Akinod séduit une clientèle bien plus large que celle des seuls randonneurs.

Des repas nomades avec Akinod

Luc Foin, fondateurs du groupe Coriolis, raconte que « au fil des années, nos marques ont évolué pour se concentrer sur le repas nomade à travers des bentos (boîtes d’origine japonaise dont chaque compartiment contient un mets, NDLR), des gourdes, des mugs isothermes ». Et s’il est un endroit où cette tendance se vérifie, c’est bien au bureau. L’équipe de Coriolis en fait le constat : « Les pauses déjeuner ne devraient pas être une corvée, mais entre malbouffe et restauration collective, les Français ne prennent pas vraiment de plaisir à manger au travail. » Ainsi naît Akinod, qui propose une gamme de couverts pour pique-nique et de couteaux pensés comme une alternative durable et élégante au tout-plastique.

Des couverts pour le fait-maison

Convaincu qu’un repas fait-maison est à la fois plus savoureux et plus sain, le nouveau label a imaginé trois collections : les couverts droits aimantés « 12H34 », pratiques à la pause déjeuner, les couverts pliants multifonctions « 13H25 », qui comptent également un tire-bouchon, un décapsuleur et un ouvre-boîte pour réussir un pique-nique, et le couteau de poche « 18H07 », pour les apéros improvisés. Amoureux du vintage, Luc Foin tient à ce que Akinod mette en avant de beaux objets qui se patinent avec le temps. Chaque création en acier inoxydable est équipée d’un manche transparent révélant des imprimés Liberty, des formes géométriques, des abstractions cartographiées, ou, simplement, un très chic manche en bois d’olivier. Cette réjouissante singularité fait ses preuves depuis des années, comme le montre le succès du couteau Deejo. En 2021, deux nouvelles collections célébreront les régions françaises et l’esthétique du sport. De quoi continuer à illustrer la devise d’Akinod : « Manger n’importe où, mais pas n’importe comment. »

> Les modèles se déclinent en plusieurs motifs consultables sur le site internet de Akinod. À paris, en vente au BHV, aux Galeries Lafayette et au Bon Marché.

1- Les couverts motif feuillages droits aimantés de la gamme « 12H34 ».2- Le couteau motif feuillages de poche de la collection « 18H07 ».3- Les couverts motif feuillages pliants multifonctions « 13H25 ».
1- Les couverts motif feuillages droits aimantés de la gamme « 12H34 ».
2- Le couteau motif feuillages de poche de la collection « 18H07 ».
3- Les couverts motif feuillages pliants multifonctions « 13H25 ». DR
1- Les couverts en bois droits aimantés de la gamme « 12H34 ».2- Le couteau en bois de poche de la collection « 18H07 ».3- Les couverts en bois pliants multifonctions « 13H25 ».
1- Les couverts en bois droits aimantés de la gamme « 12H34 ».
2- Le couteau en bois de poche de la collection « 18H07 ».
3- Les couverts en bois pliants multifonctions « 13H25 ». drr

The good concept store La sélection IDEAT