Tendances : Les couleurs Pantone de 2021 décryptées

Lisa White est la Directrice Créative de WGSN, une agence de prévision des tendances. IDEAT lui a demandé son avis éclairé sur les couleurs Pantone 2021 et la façon dont elles accompagneront nos modes de vie de plus en plus tournés vers le digital et l’écologie.

Pourquoi ce jaune et ce gris ont été élues couleurs de l’année 2021 par Pantone ?
Lisa White : Les deux couleurs annoncées par Pantone sont très intéressantes. Le gris « Ultimate Gray 17-5104 » est une teinte démocratique mais aussi celle du plastique recyclé. Nombre de designers l’ont utilisé pour des questions de durabilité et de facilité de mariage avec d’autres teintes. La seconde couleur pronostiquée par Pantone est le jaune « Illuminating 13-0647 », qui amène de la lumière, de l’optimisme. C’est une teinte douce et hygiénique, qui colle bien à nos besoins de cette année. Ce que j’ai trouvé intéressant avec ces deux prévisions, c’est la façon dont elles prennent racine en 2019. Deux événements m’ont marquée cette année-là. Le premier, c’est les Gilets Jaunes, dont le gris strict et le jaune flashy, très vif, traduisait un monde devenu insoutenable. Le deuxième, c’est la banane scotchée au mur par un scotch anthracite métallique de Maurizio Cattelan à Art Basel Miami. C’était un geste à la fois pop et critique vis-à-vis de notre monde. Ce qui est intéressant, c’est que le jaune et le gris 2021 choisis par Pantone sont beaucoup plus doux, moins revendicateurs.

Ceiling Lamp de Muller Van Severen (Valerie Objects).
Ceiling Lamp de Muller Van Severen (Valerie Objects).

Quelles sont selon vous les autres couleurs de 2021 ?
Chez WGSN, en 2019 nous avons préconisé le “AI Aqua” le bleu de l’intelligence artificielle pour 2021. Aujourd’hui, le bleu « digital » est de plus en plus répandu parce que nous passons de plus en plus de temps devant les écrans. Le virtuel nous donne envie de couleurs à effet néon, flashy. Bientôt, nous pourrons les arborer sur nos habits virtuels, des collections que nos avatars, et même nous, porteront dans les jeux et lors des téléconférences. On pourra alors porter des vêtements absolument incroyables, des collections haut-de-gamme que l’on n’aurait jamais pensé porter et changer de couleurs au gré de nos envies.

Des couleurs rassurantes et nourrissantes

Comment expliquer le phénomène des tendances saisonnières de couleurs ?
L’être humain est un animal, qui a besoin d’être réchauffé en hiver et refroidi en été. Les couleurs vont dans ce sens : en été, on privilégie le bleu et, en hiver, le terracotta. D’un point de vue plus général, les gens sont attirés par des teintes rassurantes et nourrissantes, les couleurs sont donc en train d’évoluer vers plus de chaleur. Au sein de mon agence de WGSN, je préconise les teintes durables, qui s’identifient à toutes les saisons et résistent aux changements de mode.

Vase Equinoxe de Lukas Works (Emaux de Longwy).
Vase Equinoxe de Lukas Works (Emaux de Longwy).

Quelle est selon vous la matière première du futur ?
Les champignons ! C’est un matériau au grand pouvoir écologique. De grandes sociétés investissent massivement pour développer des cuirs de champignon, à base de mycelium, qui pourront être utilisés dans la mode, le design… Dans certaines villes des États-Unis, les champignons hallucinogènes sont légalisés car on leur a découvert des propriétés sur l’émotion des gens et leur bien-être. La prochaine étape sera de leur trouver des applications dans la cosmétique et l’alimentation.

Se projeter dans le long terme

En quoi consiste votre métier ?
Tendances, c’est un mot que les gens connaissent bien. Notre métier ne se contente pas de définir les couleurs et les matériaux de demain, mais de prédire les évolutions de notre société et ses nouveaux besoins. Je gère différentes équipes qui travaillent sur les couleurs, les matériaux, le graphisme et le design… Ils collaborent pour prévoir les tendances de l’année prochaine mais aussi celles à deux, cinq, dix ans… Nos clients ont besoin de se projeter dans le long terme pour se construire et faire face aux mutations à venir. Ce sont des sociétés qui fabriquent des voitures, de la cosmétique ou du design… Nous leur livrons des rapports qui traitent également des questions éthiques liées au processus de création. Comment va être colorée cette matière ? Comment va-t-elle être produite ? Où ? Par qui ? Et dans quelles conditions ?…

Portrait de Lisa White.
Portrait de Lisa White. DR

The good concept store La sélection IDEAT