Lauréats FAIRE 2020 :
les défis urbains de demain

Pour la quatrième édition de « FAIRE », accélérateur de projets urbains et architecturaux innovants, le Pavillon de l’Arsenal a reçu pas moins de 354 projets, témoignant de la vivacité créative des architectes et des designers. Le 2 décembre 2020, le jury a dévoilé les 16 projets lauréats.

FAIRE annonce ses lauréats 2020

En cette fin d’année mouvementée, le Pavillon de l’Arsenal a annoncé les résultats de la quatrième édition de FAIRE. Cet appel à projets de recherche et d’expérimentation s’est imposé depuis 2017 comme le pionnier de la recherche urbaine par le projet. Il pousse ses participants à repenser la ville de demain et imaginer de nouvelles façons de répondre aux grands défis de la métropole. Cet accélérateur de projets urbains et architecturaux innovants est mené avec la Ville de Paris, ainsi que le soutien de la Caisse des Dépôts, du constructeur automobile MINI et pour la première fois en 2020, d’EDF.

Un événement annuel qui est aussi l’occasion de tisser des liens comme ceux entre le Pavillon de l’Arsenal et MINI France.
Un événement annuel qui est aussi l’occasion de tisser des liens comme ceux entre le Pavillon de l’Arsenal et MINI France. Young-Ah Kim pour IDEAT magazine

Pour cette quatrième année, la participation est inédite. Pas moins de 354 équipes ont présenté un projet pour cette édition FAIRE 2020. Architectes, designers, paysagistes, urbanistes ont ainsi rivalisé d’inventivité pour interroger la mutation des enjeux parisiens et métropolitains. Ils ont aussi eu à cœur d’accompagner l’évolution des pratiques et de répondre aux attentes et besoins, identifiés mais aussi inédits. Si la crise sanitaire et ses conséquences furent au cœur de nombreuses propositions, ce sont plus globalement les grands défis urbains de demain qui ont été mis sur la table. Objectif(s) ? Imaginer une ville plus résiliente, plus inclusive, plus solidaire et plus écologique. La commission technique composée d’une centaine d’experts a sélectionné 48 projets finalistes. Après de passionnantes auditions, le jury a enfin sélectionné 16 projets lauréats.

Des projets FAIRE 2020 engagés, reflets de leur époque

Parmi les heureux élus de FAIRE 2020 figurent des propositions engagées sur des problématiques actuelles. Ainsi l’équipe d’Approche.s! & le Collectif Parenthèses  s’est penché sur le sujet de la sécurité des femmes dans la ville. La création d’un parcours lumineux favorisant la marche nocturne des femmes dans le quartier Emile Dubois / Maladrerie à Aubervilliers a été imaginé. En parallèle, l’habitat des plus précaires a été au centre de la réflexion de l’Atelier +1 et Aurore. Ces derniers se sont en effet attelés à une analyse prospective sur les centres d’hébergement d’urgence. L’agence Majma, toujours sur l’habitat, a questionné les solutions d’hébergement non spéculatives pour les travailleurs pendulaires.

L’atelier Senzu repense nos façons d’enseigner avec le projet (Re)faire classe en extérieur.
L’atelier Senzu repense nos façons d’enseigner avec le projet (Re)faire classe en extérieur. Atelier Senzu

L’atelier Senzu a choisir de jeter son dévolu sur la place pour les pédagogies alternatives. Il a ainsi pu présenter le projet (Re)faire classe en extérieur. La santé est également un sujet émergent avec l’étude sur les déserts médicaux de l’agence Oglo. Le sujet est aussi abordé via la recherche / action dans le service psychiatrie de l’enfance de la Pitié-Salpêtrière. Marie Danet et Laura Thulièvre y facilitent en effet l’insertion et l’autonomie des enfants par le design.

L’environnement au cœur des réflexions des lauréats

Les défis environnementaux restent une préoccupation majeure des candidats de FAIRE 2020. Les sujets abordés sont multiples : réemploi, mobilités douces, économie circulaire, perméabilisation… mais aussi végétalisation, savoir-faire locaux ou encore compost. Parmi les lauréats figurent néanmoins des propositions plus inattendues comme la construction de postes d’observation pour des nuits insolites. Ce projet a été pensé par l’équipe associant Le voyage métropolitain, Camp de Base et Bruit du frigo.

Certains lauréats comme l’agence Majma croisent les problématiques : mobilité, habitat, environnement…
Certains lauréats comme l’agence Majma croisent les problématiques : mobilité, habitat, environnement… Agence Majma

D’autres encore proposent un programme pour cartographier les anomalies récurrentes grâce aux éboueurs urbains. Ce projet est porté par Milena Charbit, architecte, Olivier Charlec, éboueur, et l’agence 127af.

Une vitalité créative qui a conquis le jury de FAIRE

Les membres du jury de FAIRE 2020 se sont enthousiasmés face à cette vitalité créative. Pour Christine Leconte, architecte et Présidente du Conseil régional de l’Ordre des architectes Île-de-France : « FAIRE est devenu un rendez-vous attendu des architectes et concepteurs du XXIe siècle. Sans préjugé et élargissant le champ de l’innovation, il révèle l’engagement des jeunes générations qui ancrent leurs pratiques dans les défis de notre temps. Le concours est également un révélateur de sujets sur lesquels nous devons tous travailler pour préparer l’avenir. ».

Le jury de FAIRE a été à nouveau surpris cette année par la richesse et l’inventivité des projets soumis.
Le jury de FAIRE a été à nouveau surpris cette année par la richesse et l’inventivité des projets soumis. Pavillon de l'Arsenal

Même son de cloche pour Guillaume de Sazilly, Directeur de MINI France : « Nous avons été impressionnés par le très haut niveau des projets. […] Ils apportent une réponse aux enjeux de la ville d’aujourd’hui et proposent une utilisation créative de l’espace urbain, deux sujets chers à MINI depuis plus de 60 ans. »

> Pour découvrir tous les lauréats de FAIRE 2020, rendez-vous sur le site internet dédié.

The good concept store La sélection IDEAT