À Munich, la maison Thonet danse la ronde du design

Avec ses 100 000 objets, Die Neue Sammlung est de tous les musées de design l’un des plus anciens et des plus riches. L’exposition « Thonet & Design » ne pouvait trouver meilleur écrin pour fêter les 200 ans de la maison. Clarté, sobriété, impact pédagogique maximum, la scénographie du designer Steffen Kehrle fait mouche.

L’incroyable saga de la maison Thonet fascine parce que dès le succès, en 1859, de sa première chaise, elle s’inscrit au cœur même de l’histoire balbutiante du design et préfigure la portée internationale des grands labels à venir. Thonet a innové sur tous les fronts : design, technologie, packaging, distribution et marketing.

Ses chaises en bois courbé, démontées et réunies dans un cube d’un mètre carré, voyageaient plus que la plupart des gens à l’époque… L’entreprise a travaillé avec les plus grands, de Marcel Breuer et sa fantastique chaise longue S 35, à Eddie Harlis et son impertinente chaise 664, suivis aujourd’hui par Konstantin Grcic ou Stefan Diez.

La maison Thonet, roi du bois cintré depuis 1859

Pour cette exposition rétrospective, le designer munichois Steffen Kehrle a dessiné une sorte de quart d’arène à quatre niveaux où, posées les unes à côté des autres, les chaises qui ont jalonné l’histoire de la maison Thonet semblent défiler. Illustrant les débuts, en 1819, de l’ébéniste Michael Thonet, à Boppard, près de Coblence, les volutes des assises suggèrent toutes les possibilités du bois cintré.

Dans cette catégorie, la chaise n° 14 demeure le plus éloquent des best-sellers Thonet à ce jour. L’exposition ne comporte pas de longs textes. Elle est au diapason du rythme qui s’installe tout au long de la visite du musée dans son entier : on passe son temps à y scanner du regard les objets qui abondent. On s’arrête sur une forme ; le corps se penche sur un cartel, s’attarde, enchaîne… Si Thonet est aussi très connue pour son mobilier en acier tubulaire, les créations ne sont pas toutes dans ce droit-fil. Le fantasque Verner Panton est déjà venu s’amuser dans l’histoire des catalogues de la maison. Si, dernièrement, un designer comme Sebastian Herkner a dû insister pour voir sa chaise disponible dans des couleurs peu courantes chez Thonet, cela valait la peine. Ce sont ces quelques pas de côté qui évitent à son fort ADN de tourner en rond.

> « Thonet & Design ». Au Die Neue Sammlung/ The Design Museum, à Munich, jusqu’au 6 juin 2021. Sauf dispositions contraires dans le cadre de la crise sanitaire). dnstdm.de

La scénographie du designer Steffen Kehrle permet de balayer du regard toute l’histoire de Thonet.
La scénographie du designer Steffen Kehrle permet de balayer du regard toute l’histoire de Thonet. DR
Parmi les chefs-d’œuvre à voir dans l’exposition sur Thonet à Munich, le fauteuil S 35 L (1929), une création de Marcel Breuer.
Parmi les chefs-d’œuvre à voir dans l’exposition sur Thonet à Munich, le fauteuil S 35 L (1929), une création de Marcel Breuer. DR

The good concept store La sélection IDEAT