Architecture : Quand David Chipperfield réhabilite un bâtiment de Mies van der Rohe

Après cinq années de travaux, la Neue Nationalgalerie conçue par Mies Van der Rohe dévoile enfin les premières images de la sublime rénovation de David Chipperfield. Le musée devrait réouvrir ses portes en août 2021 avec une exposition d'œuvres du sculpteur américain Alexander Calder.

Après son émigration aux États-Unis pour fuir le nazisme, Ludwig Mies van der Rohe (1886-1969) n’a construit qu’un seul bâtiment en Allemagne, son pays natal : la Neue Nationalgalerie. Ce musée dédié à l’art moderne est historique à plus d’un titre, puisqu’il fut aussi l’un des derniers grands projets du maître du modernisme. N’ayant pas subi de modifications majeures depuis son achèvement en 1968, le bâtiment vient d’être rénové et modernisé tout en conservant scrupuleusement son aspect d’origine. « C’est un spectacle magnifique à la fin de cette année difficile ; une étape décisive a été franchie », a déclaré Hermann Parzinger, président de la Fondation du patrimoine culturel prussien.

La Neue Nationalgalerie est posée sur un terre-plein qui renforce son horizontalité.
La Neue Nationalgalerie est posée sur un terre-plein qui renforce son horizontalité. DR
Les jeux de l’acier et du verre sont typiques de l’œuvre de l’architecte.
Les jeux de l’acier et du verre sont typiques de l’œuvre de l’architecte. DR

Une identité conservée

Afin de préserver au mieux la singularité du bâtiment, l’agence de David Chipperfield a commencé par dépouiller les intérieurs de la structure et déposer la coque. Le studio a fait retirer un total de 35 000 éléments de construction et les a restaurés avant de les réinstaller dans leur position d’origine. « La rénovation ne représente pas une nouvelle interprétation, mais plutôt une réparation respectueuse de ce repère du style international », a expliqué un porte-parole du studio. Entre le vitrage remplacé, la structure recouverte et re-soudée, et la peinture du toit en acier, le bâtiment de 13 900 m2 a fait l’objet d’une rénovation majeure. Quant à l’agence de David Chipperfield, elle a su donner un coup de jeune au bâtiment tout en respectant son architecture originelle. Les nouvelles interventions restent discrètement lisibles en tant qu’éléments contemporains.

La rénovation de David Chipperfield respecte le plan original de la Neue Nationalgalerie.
La rénovation de David Chipperfield respecte le plan original de la Neue Nationalgalerie. DR
L’aménagement intérieur a fait l’objet de discrètes modernisations.
L’aménagement intérieur a fait l’objet de discrètes modernisations. DR

Une guérison respectueuse

L’accueil du public s’effectue désormais dans un cadre plus confortable. A l’intérieur, le bâtiment a été modernisé par la pose d’un nouveau revêtement qui a été appliqué sur les 15 000 m2. Les ampoules des 800 plafonniers existants ont été remplacées par des LED, 196 grilles de plafond et 2 500 m2 de dalles de pierre naturelle en granit Striegau ont été réinstallés après leur restauration. Un système de climatisation, de sécurité ainsi qu’un nouvel ascenseur ont également permis de répondre aux besoins et normes actuelles. Le vestiaire, le café et la boutique du musée ont également été améliorés. Et dans le jardin, les plantes d’origine ont vu débarquer  des féviers d’Amérique (Gleditsia) et des érables argentés.

Dans les prochains mois, un grand musée devrait émerger tout près de la Neue Nationalgalerie. Conçu par le studio d’architecture suisse Herzog & de Meuron, ce nouveau bâtiment sera relié à la Neue Nationalgalerie par un tunnel…

> Neue Nationalgalerie. Potsdamer Strasse 50, 10785 Berlin.

Les espaces d’exposition bénéficient désormais de plus de lumière.
Les espaces d’exposition bénéficient désormais de plus de lumière. DR
La Neue Nationalgalerie n’attend plus que la fin de la crise sanitaire…
La Neue Nationalgalerie n’attend plus que la fin de la crise sanitaire… DR

The Good Spots Destination Berlin

The good concept store La sélection IDEAT