Icône du 21e siècle : La lampe Chapelière de François Azambourg (2012)

Le « made in France », est riche d'enjeux de transmission de savoir-faire. C’est ce qu’illustre brillamment le designer François Azambourg, avec sa lampe Chapelière (Lignes de Démarcation, 2012), qui rend hommage à Serge Mouille, son professeur aux Arts appliqués.

La lampe Chapelière a quelque chose du champignon stylisé. Petit ou grand modèle, posé sur une table, une desserte ou à même le sol, elle se glisse aussi bien dans un salon, une chambre que dans un bureau grâce à sa robe noire ou blanche. Dans sa version en aluminium martelé, elle séduit autant qu’elle intrigue, mi-contemporaine, mi-seventies. Pour le designer François Azambourg, toujours prêt à expérimenter, « le luminaire est un monde libre. Le martelé, c’est un hommage à Serge Mouille, un orfèvre d’exception, un expert avec un marteau ».

L’héritage de Serge Mouille

Enseignant à l’École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI), François Azambourg est passé par les Beaux-Arts de Caen avant de devenir l’élève de Serge Mouille (1923-1988) aux Arts appliqués, à Paris. Sa lampe rend hommage de façon raisonnée et sans emphase à un maître en la matière. En 1937, Serge Mouille a 13 ans quand il est reçu au concours d’entrée aux Arts appliqués et apprend l’art de modeler le métal au marteau. De 1963 jusqu’à sa mort, en 1988, il transmettra ce savoir-faire précis dont héritent aujourd’hui les artisans des Éditions Serge Mouille implantées de Monthiers (Aisne), et leur petite sœur, née en 2012, le label Lignes de Démarcation.

« L’économie de moyens dans le design »

Chez ce dernier, le travail est fait non seulement dans l’esprit de Serge Mouille mais aussi avec une machine vintage chinée exprès. François Azambourg, lui, aime le repoussage du métal, qu’il choisit épais de 2 millimètres. L’aluminium martelé de sa lampe Chapelière, œuvre sculpturale, suggère on ne peut mieux le travail manuel. Car l’approche du designer diffère de la pure recherche esthétique : ce qui l’intéresse, ce sont les matériaux, les procédés de fabrication, l’élaboration d’un objet. Il professe aujourd’hui « l’économie de moyens dans le design », pas seulement pour des raisons écologiques, mais pour aérer nos vies avec des objets plus essentiels, comme avec Chapelière, désormais entrée dans les collections du Musée national d’art moderne (MNAM) au Centre Pompidou.

> Lampe Chapelière, disponible en deux hauteurs et trois finitions (blanc, noir ou métal martelé), à partir de 1 030 €. Lignes de démarcation.

La lampe Chapelière, signée François Azambourg pour Lignes de Démarcation, un hommage à Serge Mouille, qui, dans sa version en aluminium martelé, exprime toute la valeur du travail manuel.
La lampe Chapelière, signée François Azambourg pour Lignes de Démarcation, un hommage à Serge Mouille, qui, dans sa version en aluminium martelé, exprime toute la valeur du travail manuel. KARL SAUVADE
Portrait de Francois Azambourg.
Portrait de Francois Azambourg. DR

The good concept store La sélection IDEAT