La Manufacture : Quand des designers créent des vêtements inspirés de meubles

Le design a parfois puisé son inspiration dans la mode. Désormais, c’est le contraire ! Quatre designers de La Manufacture Paris inaugurent la collection « Design4Fashion », des vêtements inspirés de pièces de mobilier. Nos impressions à vue.

Mode et design sont encore comme chien et chat. Quand les couturiers parlent d’objets, ils paraissent cultivés. Quand les designers parlent de vêtements, on les soupçonne de rêver du succès commercial d’Hedi Slimane. De ce point de vue, la Manufacture Paris s’est fait audacieuse dès ses débuts : « Nous ferons du mobilier et de la mode sans nous circonscrire à un domaine, mais d’une façon spéciale », disait le designer italien Luca Nichetto, son directeur artistique. C’est aujourd’hui chose faite avec « Design 4Fashion », une nouvelle collection de vêtements conçus par quatre designers. Chacun de ces vêtements est inspiré d’un détail de mobilier de la première collection de design de la Manufacture.


1/ Emma Boomkamp

Luca Nichetto a donc d’abord sollicité la designer hollando-mexicaine Emma Boomkamp, d’abord auteure pour La Manufacture de tapis tissés au Mexique, dans l’Etat de Oaxaca. Ces derniers, baptisés Hopscotch et Rockpapers Scissors, rappellent les découpages et collages colorés de l’enfance. Ils vont lui inspirer deux modèles de pull-over. Les motifs apparaissant sur le torse ou le long des manches relèvent de la même esthétique. En 1990, le procédé était au fond similaire quand Yves Saint Laurent et le brodeur Lesage s’étaient inspirés d’un lustre de la maison Baguès pour réaliser « Hommage à ma Maison », une veste sertie de cristal de roche et de broderies dorées. Sauf qu’à la Manufacture, le vêtement, même haut de gamme est à porter tous les jours…

Au départ, le tapis Rock Paper Scissors d’Emma Boomkamp pour La Manufacture Paris, fabriqué au Mexique.
Au départ, le tapis Rock Paper Scissors d’Emma Boomkamp pour La Manufacture Paris, fabriqué au Mexique. Studio blanco
A l’arrivée, le pull Rock Paper Scissors d’Emma Boomkamp et ses lumineux aplats de couleurs.
A l’arrivée, le pull Rock Paper Scissors d’Emma Boomkamp et ses lumineux aplats de couleurs. bwater

2/ Oki Sato (Nendo)

Luca Nichetto a également demandé à son ami l’architecte et designer japonais Oki Sato du studio Nendo une petite robe noire ainsi que deux vestes, pour elle et lui. La première, baptisée Creek, n’est ni du jour ni du soir. Egalement disponible en bleu ou rouille, elle est de circonstance partout et 24h/24 . Fluide, courte, en tissu technique, laissant passer de l’air entre la peau et l’étoffe, on peut presque la porter avec un legging et des talons hauts ou plats. De face, son col invite à porter un bijou. De dos, il est graphiquement fendu comme un tableau de Lucio Fontana, parant le dos d’une lame de peau nue. Oki Sato a même dessiné une déclinaison avec des poches latérales pratiques et des empiècements de tissu plus décoratifs, mais discrets, qui reprennent eux aussi la forme découpée des plateaux de bois de la table basse Creek. On retrouve le même type de poches pour la veste de l’homme et de la femme, aux dos légèrement cintrés. Tout est fait en Italie et basta. Robert Acouri le fondateur de la Manufacture et Lucas Nichetto D.A sont comme ça…

Oki Sato du Studio Nendo a dessiné la table Creek pour La Manufacture Paris avec un plateau ajouré.
Oki Sato du Studio Nendo a dessiné la table Creek pour La Manufacture Paris avec un plateau ajouré. Studio blanco
La petite robe noire de Nendo existe aussi en rouille, parée de poches inspirées du plateau de la table Creek.
La petite robe noire de Nendo existe aussi en rouille, parée de poches inspirées du plateau de la table Creek. bwater

3/ Sebastian Herkner

Troisième designer sollicité côté mode, l’Allemand Sebastian Herkner, ex-stagiaire chez Stella McCartney à Londres et toujours personnellement attentif aux combinaisons de couleurs. Son point de départ, c’est le canapé Pola, une assise contemporaine, certes, mais qui avec sa base en bois presque massive rappelle les meubles que l’on voit dans les musées allemands d’arts appliqués. Ce canapé tapissé et encadré de bois couleur cognac est rassurant, presque lourd, comme le mobilier Biedermeier. Mais c’est le contraste des ganses se détachant sur fond de tissu des coussins que l’on retrouve sur le manteau dessiné par le designer. Résolument anti-bourgeois, il évoque un vêtement japonais ancien ou branché à la manière des costumes de scène de Klaus Nomi. La gageure était de dessiner un modèle spécial qui ne soit pas extravagant, pour s’habiller sans se déguiser. A partir des épaules de chasuble posé sur un col rond, deux ganses de tissu gris ou écru partent jusqu’au genou et se détachent sur fond noir ou gris. De face, ces deux ganses sont interrompues par les poches. Quant aux quatre boutons, ils se font invisibles.

Avec le canapé Pola, le designer Sebastian Herkner réactive le mobilier consistant-rassurant, à la ligne affinée par des ganses de tissu en contraste.
Avec le canapé Pola, le designer Sebastian Herkner réactive le mobilier consistant-rassurant, à la ligne affinée par des ganses de tissu en contraste. Studio blanco
Le manteau Palo créé par Sebastian Herkner, lui aussi structuré autour de deux ganses en contraste.
Le manteau Palo créé par Sebastian Herkner, lui aussi structuré autour de deux ganses en contraste. bwater

4/ Patrick Norguet

Démarche différente pour le designer français Patrick Norguet, qui chérit un vestiaire on ne peut plus contemporain. L’attitude de Hedi Slimane est pour lui une référence majeure, d’autant plus que c’est un vrai enfant du rock, avec guitare sur le plancher du salon. On ne peut pas faire plus moderne que sa vareuse, en réalité le bon vieux sweat de tout ado qui se respecte. Sauf qu’aujourd’hui, les parents le mettent aussi et même parfois la mère le pique au père de famille ! Patrick Norguet a enrichi la typologie du hoodie d’un empiècement de velours côtelé complètement inattendu, pour y fourrer ses mains. Ce « casual luxe » est confortable, surtout avec sa capuche réglable par un cordon. Cordon que l’on retrouve pour ajuster le bas des manches. Quand un designer fait un vêtement, il semblerait qu’il en inspecte vraiment tous les scénarios d’usage. La façon dont le dessin de son tabouret Guardian tendu de tissu met ce dernier en valeur laisse penser que c’est peut-être cette idée qui est le point de départ de Vareuse. Ou tout simplement le confort qu’exhale le fauteuil Calice. C’est quand même le moins que l’on puisse attendre d’un designer…

Registre de formes enveloppant, velours couleur de pierre précieuse, le fauteuil Calice de Patrick Norguet pour la Manufacture Paris est une ode au confort.
Registre de formes enveloppant, velours couleur de pierre précieuse, le fauteuil Calice de Patrick Norguet pour la Manufacture Paris est une ode au confort. Studio blanco
Comme il n’y a pas de luxe sans confort, même visuel, voici la Vareuse de Patrick Norguet. Elle se distingue par ses empiècements de velours côtelé, matière inattendue dans le genre.
Comme il n’y a pas de luxe sans confort, même visuel, voici la Vareuse de Patrick Norguet. Elle se distingue par ses empiècements de velours côtelé, matière inattendue dans le genre. bwater

> La Manufacture Paris. 3, rue Edouard VII, 75009 Paris.

The good concept store La sélection IDEAT