Paris : L’hôtel Pley révèle sa nouvelle fréquence

Récemment ouvert, l'hôtel Pley émet ses ondes depuis le VIIIe arrondissement de Paris, un quartier historiquement bercé par l'univers de la radio. Cette histoire s'écrit dans son studio d'enregistrement et sur ses murs, à travers une exposition d'archives photos et d'œuvres originales de l'artiste Julien Nédélec. Visite.

Grand jeu IDEAT

Jouez jusqu’au 26 mai 2021 pour tenter de gagner une nuit à l’hôtel Pley en compagnie de la personne de votre choix ! Participez sur notre compte Instagram !

Le VIIIe arrondissement parisien change de visage… Coincé entre les Champs-Elysées et le parc Monceau, tout un quartier a récemment opéré sa mue. Si quelques marteaux piqueurs traînent encore, le gros du boulot est fait, comme en atteste la nouvelle mouture de l’hôtel Pley (ex-Étoile-Saint-Honoré) et la vue qu’il offre de son rooftop sur un quartier relifté et végétalisé.

Les groupes hôteliers « lifestyle » ont la côte

Orso, Touriste Ltd Autant de noms qui évoquent des marques de mode plutôt que les commanditaires des plus beaux hôtels de la capitale. Madeho, qui agissait jusque-là dans l’ombre, prend désormais la lumière avec sa dernière rénovation : l’hôtel Pley. Une décoration dans l’air du temps, une signature architecturale reconnue (Fabien Roque), des services appréciables (salle de gym, bar à beauté…) et un concept inédit : l’histoire est bien ficelée. Cette recette à succès, Madeho la dupliquera dans ses futures réalisations, à commencer par l’hôtel Sookie, réalisé par Dorothée Delaye (ex Desjeux-Delaye), dont l’ouverture est attendue très prochainement.

Press « Pley » !

On vous le donne en mille : l’hôtel Pley a branché sa fréquence sur les ondes des radios parisiennes ! À quelques pas de la salle Pleyel, jadis studio d’enregistrement radiophonique, en plein cœur d’un quartier où se nichaient historiquement le siège de nombreux stations, l’inspiration s’est vite imposée. On découvre alors, distillées dans les couloirs et les chambres, des archives photos et des références musicales issues d’un long travail de recherche et de partenariats avec des fréquences modernes, dont Ouï FM et Europe 1. Le sous-sol accueille même un studio d’enregistrement privatisable !

En direct du studio d’enregistrement de l’hôtel Pley…
En direct du studio d’enregistrement de l’hôtel Pley… Nicolas Anetson

Afin incarner cet esprit radio, l’artiste Julien Nédélec a réalisé pour l’hôtel deux pièces imposantes qui y font discrètement un clin d’œil. La première imprime en lettres suspendues la toute première phrase émise et reçue par ondes radiophoniques, en 1900, « One Two Three Four. Is it snowing where you are? ». La seconde trône, longue de onze mètres, dans la salle du restaurant et fera méditer les hôtes sur sa signification… Spoiler alert, il s’agit d’une représentation pop du dessin technique d’un émetteur radio.

L’œuvre de Julien Nédélec habille le restaurant (ici au fond à gauche).
L’œuvre de Julien Nédélec habille le restaurant (ici au fond à gauche). Nicolas Anetson

Le renouveau de l’Hôtel Pley

Coiffée d’une verrière, la salle qui accueillera bientôt le restaurant et le bar donne le ton. Lumineux et végétal, l’espace impose ses couleurs franches qui se retrouveront, plus discrètes, dans les chambres. A table, le chef s’engage à contrecourant des tendances actuelles en proposant un menu très « viandard ». Alternative non négligeable, le groupe Madeho a profité d’un local voisin vacant pour y installer les cuisines d’une nouvelle antenne de sa table iodée Mersea, qui fournira les clients de l’hôtel en un coup de téléphone.

Le bar de l’hôtel Pley, sculptural et un brin rétro.
Le bar de l’hôtel Pley, sculptural et un brin rétro. Nicolas Anetson

Chanceux d’évoluer dans un quartier en renouveau, Pley en a profité pour se construire une annexe sur-mesure reliée à l’édifice originel. Ce nouveau bâtiment, qui permet à l’hôtel d’atteindre le chiffre symbolique des 100 chambres, a servi de référence pour la rénovation de l’existant. Régie par l’architecte d’intérieur Fabien Roque, la nouvelle ambiance mise sur le confort des yeux et des sens, conforté par des matières douces (velours, moquettes…) et des teintes apaisantes (bleu, rose et beaucoup de blanc). A l’instar des espaces communs, toutes les chambres sont équipées d’un mobilier réalisé pour le projet.

Les chambres invitent le rose poudré en lieu et place de la teinte ocre qui dynamise les espaces communs.
Les chambres invitent le rose poudré en lieu et place de la teinte ocre qui dynamise les espaces communs. Nicolas Anetson

Un rooftop d’exception couronne le tout. Lui aussi ajouté à l’occasion du changement de fréquence de l’hôtel, il surplombe tout le VIIIe. Avec sa vue plongeante sur un parc et un bout de Tour Eiffel en coin, il ravira la poignée de chanceux qui y accéderont pour déguster les cocktails du mixologue maison. Un agrandissement est d’ores et déjà prévu à l’horizon 2022…

> Hôtel Pley. 214, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris. Réservations.