Notre guide 2022 des nouvelles terrasses où manger à Paris

IDEAT a ratissé Paris à la recherche de ses nouvelles — et plus belles ! — terrasses perchées, planquées, en plein soleil ou à l'ombre. Plus d'excuses à l'heure de l'apéro...

Elles n’attendaient que le printemps pour ouvrir. A Paris, ces nouvelles terrasses peuvent enfin servir leurs délicieux cocktails et leur cuisine de haut-vol, pour le plaisir de ceux qui souhaitent parfaire leur bronzage… ou s’en mettre plein la vue.


La nouvelle terrasse de Maison Russe

Voilà l’une des plus jolies nouvelles terrasses de Paris.
Voilà l’une des plus jolies nouvelles terrasses de Paris. Romain Ricard

Maison Russe sort de sa datcha pour se dorer la pilule. Parmi les nouvelles terrasses qui ont fleuri à Paris ce printemps, ce jardin est probablement le plus bucolique. Dans son dédale de végétation coiffé de charmants parasols frangés, cet éden de 1000 m2 fait oublier le tumulte de la capitale et invite le soleil — par tout temps. A la carte, les spécialités s’éloignent quelques peu du nord pour glisser vers la Méditerranée, le temps d’un été. La carte des cocktails prend elle aussi le pas des saisons et propose des assemblages acidulés et floraux, à l’image de l’esthétique du lieu, ponctué des tissus de Cordelia de Castellane.

> Le jardin de Maison Russe. 59 Av. Raymond Poincaré, 75016 Paris.


Bleu Coupole

Avec en ligne de mire le Sacré Cœur, la nouvelle terrasse intimiste du Printemps est assurément le spot du moment.
Avec en ligne de mire le Sacré Cœur, la nouvelle terrasse intimiste du Printemps est assurément le spot du moment. Romain Ricard

À tous ceux qui, comme nous, se diront « pourquoi je n’y suis pas venu avant ? » : rassurez-vous, ces trois petits balconnets n’existaient pas. Ils ont poussé grâce à toute l’astuce des architectes du grand magasin, en parallèle du changement de concept du sixième étage.

Si, récemment, le Printemps fait parler de lui, c’est bien parce qu’il a entamé une mue. Après un nouvel espace dédié à la seconde-main et un étage rhabillé par les nouveautés déco de Made in Design, c’est donc un nouveau restaurant qui s’installe sous sa coupole. On y déguste une carte globe-trotteuse élaborée par la journaliste Elvira Masson, méli-mélo de plats français revisités (œufs-mayo, poireaux-vinaigrette) ou d’ailleurs (chakchouka, fregola sarda, kottbullar…). Mais il faudra s’y prendre tôt pour avoir une place en terrasse…

> Bleu Coupole au Printemps Haussmann. 64 boulevard Haussmann, 75009 Paris.


Roof

Roof, la terrasse perchée de l’hôtel Madame Rêve, est sans doute la plus impressionnante de Paris.
Roof, la terrasse perchée de l’hôtel Madame Rêve, est sans doute la plus impressionnante de Paris. DR

« Wahou » dirons-nous, parvenu au quatrième étage de la nouvelle Poste du Louvre. C’est sur cet immense carré creux que Madame Rêve a installé sa terrasse dont une portion sera réservée à sa clientèle hôtelière. Désormais ouvert et sobrement nommé Roof, ce rooftop à la vue incroyable sert un apéritif centré sur les cocktails et la finger food, idéal pour un début de soirée avant de s’attabler à La Plume, le restaurant gastronomique de l’établissement.

> Roof, au 4e étage de l’hôtel Madame Rêve. 48 rue du Louvre, 75001 Paris.


Le Jardin de Cheval Blanc

Le Cheval Blanc inaugure lui aussi sa nouvelle terrasse parisienne.
Le Cheval Blanc inaugure lui aussi sa nouvelle terrasse parisienne. DR

Rendez-vous le 25 mai pour enfin découvrir le rooftop du Cheval Blanc Paris. Resté discret depuis l’ouverture du prestigieux hôtel, le jardin pourra accueillir son public maintenant que ses plantes s’y sont épanouies. Ainsi, c’est sur une terrasse panoramique de 650 m2 que les chefs Arnaud Donckele — désormais auréolé d’une étoile pour Plénitude, le restaurant du deuxième étage — et William Béquin ont composé une carte courte et colorée à la fraîcheur inégalée, où déjeuners et dîners s’articulent autour de la fraise et de la tomate. Un lieu d’exception.

> Le Jardin de Cheval Blanc. 8 Quai du Louvre, 75001 Paris.


Mimosa inaugure sa nouvelle terrasse

C’est tout l’univers de la croisière qui s’invite dans la cour de l’Hôtel de la Marine.
C’est tout l’univers de la croisière qui s’invite dans la cour de l’Hôtel de la Marine. DR

Celle-ci aussi s’est faite attendre. A Paris, la nouvelle terrasse du restaurant Mimosa a fleuri dans la cour d’honneur de l’Hôtel de la Marine. Si, à l’intérieur, le décor invitait à une croisière surannée, à l’extérieur l’humeur est au farniente sur une plage de la Riviera. Dorothée Delaye renfile, bien sûr, sa casquette de capitaine de la décoration ; Jean-François Piège, quant à lui, opte pour des spécialités de la Côte d’Azur, de Saint-Tropez à Menton en passant par Nice. Au menu, petits farcis, panier de légumes des jardins, sauce anchoïade et salade niçoise traditionnelle.

> Mimosa. 2, place de la Concorde, 75008 Paris.


La Suite Girafe

La Suite Girafe n’est-elle pas l’une des terrasses les plus majestueuses de Paris ?
La Suite Girafe n’est-elle pas l’une des terrasses les plus majestueuses de Paris ? Romain Ricard

C’est au neuvième étage de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine que La Suite Girafe a pris ses quartiers. Imaginé comme une extension du restaurant Girafe voisin, mis en scène par Joseph Dirand qui rempile pour l’occasion, cet écrin confidentiel joue sur un colorama tourné vers le cuir et le cuivre toujours dans un style Art déco. Au menu ? Une carte résolument tournée vers la Méditerranée, pour ne pas dire vers une Italie flamboyante qui fait la part belle aux bons produits de la mer, saupoudrés de caviar et de champagne.

> La Suite Girafe. 1 Pl. du Trocadéro et du 11 Novembre, 75016 Paris.


Monsieur Aristide

Monsieur Aristide inaugure enfin son espace extérieur !
Monsieur Aristide inaugure enfin son espace extérieur ! Benoit Linero

Nous vous avions déjà conté l’hôtel Monsieur Aristide. Celui-ci vient enfin d’ouvrir ses espaces en plein air ! Sur sa terrasse, qui ne compte que quelques places pour assurer l’intimité de ses visiteurs, l’humeur est à la nostalgie et au farniente, comme en témoignent les jolis parasols vintage à franges et le mobilier en fer forgé immaculé. On y prend un verre, on partage les assiettes du chef James Riggs ou on s’attable face à un brunch, le week-end venu. Un abri inédit loin du tumulte de Paris…

> Monsieur Aristide. 3 Rue Aristide Bruant, 75018 Paris.


La serre Mūn

Mūn vient d’inaugurer un nouvel écrin sur sa terrasse.
Mūn vient d’inaugurer un nouvel écrin sur sa terrasse. Romain Ricard

Il disposait déjà de l’une des terrasses les plus impressionnantes de Paris, Mūn dévoile cet été sa serre, un logis planqué avec vue panoramique sur Montmartre et la Tour Eiffel. Sur le toit du monde — ou plutôt des Champs-Elysées —, se dégustent dans cet espace ultra privilégié des spécialités nippones de haut-vol.

> La serre Mūn. 52 Av. des Champs-Élysées, 75008 Paris.


Les Jardins de l’Hôtel Particulier Montmartre

La cour de l’Hôtel Particulier Montmartre se transformera, elle aussi, en terrasse gourmande cet été.
La cour de l’Hôtel Particulier Montmartre se transformera, elle aussi, en terrasse gourmande cet été. DR

Parce qu’ils s’étalent sur 900 m2, les jardins de l’Hôtel Particulier Montmartre sont les plus étendus de Paris. Cet été, ils accueillent les curieux et les gourmands du déjeuner au dîner en passant par le tea time et l’afterwork. Quelle plus jolie occasion de se mettre à l’abri du bruit de la ville ? Le week-end, cette terrasse cachée sera aussi le théâtre d’un brunch, le samedi comme le dimanche, servi généreusement.

> Les Jardins de l’Hôtel Particulier Montmartre. 23 avenue Junot, 75018 Paris.


La Plage Parisienne

La Plage Parisienne : dedans et dehors.
La Plage Parisienne : dedans et dehors. DR

La Plage Parisienne réinvente le genre de la péniche gourmande. Exit le tour en bateau interminable et le coup de fourchette fade, cette nouvelle adresse restera à quai à Beaugrenelle pour planter son décor et ses assiettes de la mer. Dernier-né du groupe Beaumarly, le restaurant reprend logiquement les classiques de sa cuisine et sa verve légendaire tout en insufflant des saveurs inédites avec vue directe sur la Tour Eiffel. Martin Brudnizki en signe le décor, inspiré des années folles et de la frivolité des cabarets d’antan.

> La Plage Parisienne. Port de Javel Haut, 75015 Paris. 


Fabula

Dans l’enceinte du Musée Carnavalet, Thibaut Spiwack propose une halte gourmande en plein air parsemée des fauteuils Swim de la designer Margaux Keller pour Bibelo.
Dans l’enceinte du Musée Carnavalet, Thibaut Spiwack propose une halte gourmande en plein air parsemée des fauteuils Swim de la designer Margaux Keller pour Bibelo. Mani Manoukian

Il avait déjà obtenu une étoile verte avant même sa participation à la dernière saison de Top Chef pour son restaurant Anona. Cuistot accompli, Thibaut Spiwack se retrouve cet été à la tête des cuisines de la table éphémère du Musée Carnavalet et prend la suite d’une autre cheffe cathodique, Chloé Charles. Cette année, Fabula ne sera ouvert qu’en fin de journée pour des apéros chic ou des grandes tablées agitées. S’y partageront des plats graphiques garnis de gnocchi ou de crudos de poisson, arrosés des cocktails inédits du mixologue Nico de Soto.

> Fabula au Musée Carnavalet. 23 Rue de Sévigné, 75003 Paris.


La nouvelle terrasse de l’hôtel Prince de Galles

Le patio de l’hôtel Prince de Galles prend des habits méditerranéens.
Le patio de l’hôtel Prince de Galles prend des habits méditerranéens. Caspar Miskin

Après avoir opéré une réorganisation de ses espaces de restauration, le Prince de Galles donne également à sa terrasse un coup de frais. En conviant la Provence dans ses murs — sans toi —, le cinq-étoiles proposent à ses clients une escapade inédite et savoureuse.

> La nouvelle terrasse du Prince de Galles Paris. 3 Av. George V, 75008 Paris. 


Le Jardin de Yakuza

Yazuka dévoile enfin sa nouvelle terrasse éphémère.
Yazuka dévoile enfin sa nouvelle terrasse éphémère. Raphael Metivet

Après nous avoir régalé dans son écrin résolument nippon, Yakuza a transformé son patio en jardin zen. Du matin au soir, en continu, les invités seront les bienvenus à déguster les sushis originaux du maître, un cocktail inédit ou un coupe de champagne, pourquoi pas au son du DJ qui officie les jeudi, vendredi et samedi.

> Le Jardin de Yakuza. 7 Rue du Helder, 75009 Paris.


Cali Uptown

Laissons, laissons… entrer le soleil.
Laissons, laissons… entrer le soleil. DR

Quoi de plus normal pour un restaurant se revendiquant de la Californie que de proposer de larges tables sous les palmiers ? La charmante pergola du Cali Uptown ravira tous les mordus de pancakes et autres salades de quinoa. A moins qu’elle n’attire plutôt les apéros arrosés de cocktails colorés et d’houmous à l’avocat ? Quoi qu’il en soit, il est toujours agréable de se croire sous le soleil de la côte Ouest en plein Paris…

> Cali Uptown. 36 Rue de Paradis, 75010 Paris.


39V, la nouvelle terrasse la plus prestigieuse de Paris

Le designer Raphaël Navot a imaginé « un vaisseau spatial » aux formes organiques et aux matières nobles où le bois domine.
Le designer Raphaël Navot a imaginé « un vaisseau spatial » aux formes organiques et aux matières nobles où le bois domine. Yann Deret

Son ouverture avait déjà fait grand bruit. Le 39V, table du chef surdoué Frédéric Vardon, est devenu l’une des plus courues de Paris avec sa carte de classiques revisités, façonnée exclusivement à partir de produits sourcés par le chef chez les producteurs. L’arrivée des beaux jours coïncide avec l’inauguration officielle de sa terrasse, un écrin suspendu qui fait tout oublier de Paris, où l’on pourra prendre l’apéritif avant son repas ou une liqueur après le festin offert par le chef. Une adresse estampillée Les Collectionneurs.

> 39V. 39 Av. George V, 75008 Paris.


Les Petites Mains

La combinaison expo/déjeuner, un nouveau must ?
La combinaison expo/déjeuner, un nouveau must ? Thibaut van Kemmel

Pour la seconde année consécutive, l’un des musées les plus charmants de Paris invite un transfuge du programme Top Chef à diriger sa terrasse éphémère. Cette année, c’est donc Justine Piluso, saison 11, qui partagera sa cuisine ensoleillée dans les jardins du musée, face à la Tour Eiffel. Elle y cuisinera d’ailleurs en plein air une carte gorgée de vitamines, entre fruits et légumes qui ont mûri au soleil, fruits de mer, viandes saisies… avec une indispensable touche italienne qui fait écho à ses racines.

> Les Petites Mains. 14 avenue du Président Wilson, 75116 Paris.


Le rooftop du Peninsula Paris

Peut-être la nouvelle terrasse la plus prestigieuse à Paris…
Peut-être la nouvelle terrasse la plus prestigieuse à Paris… DR

Après l’avoir offert au client de sa table nouvellement doublement étoilée, L’Oiseau Blanc, le Peninsula Paris ouvre son rooftop à une clientèle moins formelle. Au menu, le meilleur des restaurants de l’établissement à partager en petites portions, des saveurs asiatiques du LiLi aux mets de haut-vol de David Bizet, le tout arrosé de cocktails estivaux ou d’une bonne bouteille sélectionnée par le sommelier maison, Florent Martin, déjà couronné « Meilleur sommelier de France » en 2020. Un casting all-star.

> Rooftop au Peninsula Paris. 19 avenue Kléber, 75008 Paris.


Café Kitsuné Palais Royal

Dans les jardins du Palais Royal, Café Kitsuné a installé d’une des terrasses les plus adorables de l’été, à Paris.
Dans les jardins du Palais Royal, Café Kitsuné a installé d’une des terrasses les plus adorables de l’été, à Paris. DR

Pour un snack ou un bon café de spécialité, s’installer dans le jardin du Palais Royal est toujours une bonne idée. Après avoir inauguré son échoppe, Café Kitsuné installe cet été sa terrasse pour ravir ceux qui ont le temps de se poser au soleil pour déguster les cafés de la maison ou ses thés, pâtisseries, jus et glaces. Coup de cœur pour le Iced caramel CBD coconut latte qui ne laissera pas indifférent…

> Café Kitsuné Palais Royal. 51 Galerie de Montpensier, 75001 Paris.


Brasserie ParisLongchamp

La brasserie ParisLongchamp et sa terrasse plein sud ouvrent le printemps au cœur de l’Hippodrome parisien.
La brasserie ParisLongchamp et sa terrasse plein sud ouvrent le printemps au cœur de l’Hippodrome parisien. Sophia van den Hoeck

Que l’on soit de passage pour une course hippique ou pour une balade entre le Bois de Boulogne et les bucoliques Jardins de Bagatelle, la brasserie ParisLongchamp offre une halte simple mais chic. Récemment revampée par le studio Saint-Lazare, le restaurant et sa large terrasse accueillent leurs visiteurs dans un cadre bucolique parsemé de clin d’œil à l’univers du hippisme. L’assiette prolonge cette envie de nature en n’invitant que des produits de saison et sourcés avec attention.

> Brasserie ParisLongchamp. 2 Rte des Tribunes, 75016 Paris.


Le Camondo

A l’ombre des immeubles haussmannien, la terrasse du Camondo présente un visage bucolique.
A l’ombre des immeubles haussmannien, la terrasse du Camondo présente un visage bucolique. DR

On connaissait déjà le Camondo comme l’une des plus belles terrasses cachées de Paris. Cet été, la cheffe du restaurant attenant au Musée éponyme en fait évoluer l’assiette. Fanny Herpin y convie en effet, chaque samedi midi, un menu inédit et éphémère dédié à la biodiversité marine. L’occasion de redécouvrir un lieu privilégié tout en faisant de belles découvertes gustatives…

> Le Camondo. 61, bis rue de Monceau, 75008 Paris.


Le rooftop de l’hôtel Pley

Une année après son ouverture, le Pley inaugure son rooftop.
Une année après son ouverture, le Pley inaugure son rooftop. The Travel Buds

L’hôtel a ouvert ses portes il y a un an. Il avait besoin d’un peu plus de temps pour parfaire son rooftop, une charmante terrasse sur deux niveaux, à l’abri de l’excitation des Champs-Elysées voisins. Voilà chose faite ! Dès 17 heures, le lieu s’éveille à tous les visiteurs — attention : seulement une quarantaine de places assises — au tintement des verres emplis des cocktails imaginés par Les Animaux bar.

> Hôtel Pley. 214, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris.


Andia, une nouvelle terrasse et… couverte à Paris !

Andia fait partie de notre sélection de nouvelles terrasses parisiennes… couvertes !
Andia fait partie de notre sélection de nouvelles terrasses parisiennes… couvertes ! DR

Qu’il pleuve ou qu’il vente : Andia sera là pour vous accueillir. Dotée de larges terrasses — couverte et en plein air —, cette nouvelle table succède à La Gare, qu’avait redécorée Laura Gonzalez en 2019. Tout en conservant ses volumes ultra larges et son look de jungle urbaine, ce restaurant de l’Ouest parisien célèbre désormais la cuisine des Andes dans un écrin plus verdoyant.

> Andia. 19 chaussée de la Muette, 75016 Paris.


Gigi Paris

Gigi vient d’inaugurer l’une des nouvelles terrasses les plus solaires de Paris.
Gigi vient d’inaugurer l’une des nouvelles terrasses les plus solaires de Paris. Romain Ricard

Coup double pour Gigi Paris, l’opus italien de Paris Society signé par le talentueux Hugo Toro, qui présente désormais non pas une, mais deux terrasses ! Si l’on avait découvert sa première à son ouverture, cocon en plein air réchauffé avec vue directe sur la Tour Eiffel, son deuxième balcon accueille ses premiers clients sur les hauteurs de l’Avenue Montaigne.

> Gigi Paris. 15 Av. Montaigne, 75008 Paris.