Ouverture : La Bastide, nouveau joyau du groupe Airelles

L’univers luxueux et chaleureux des établissements du groupe Airelles à Courchevel, à Val-d’Isère, à Saint-Tropez, à Gordes et, dernièrement, au château de Versailles est une vraie réussite. La Bastide, à Gordes, au cœur du Luberon, en est un parfait exemple.

Dans l’un des plus beaux villages de France se cache une ancienne demeure du XVIe siècle, suspendue à la falaise. Le groupe Airelles (détenu par Stéphane Courbit depuis 2017) en a fait un véritable joyau. Fantastiquement intégré dans son environnement naturel, cet hôtel invite à goûter au lifestyle provençal. La Bastide, propriété de Stéphane Courbit depuis 2014, fait partie des hôtels et maisons d’exception du groupe Airelles.

Le chic est dans les détails

Un grand soin a été apporté à la décoration des 40 chambres et suites, qui sont habillées de boiseries raffinées, de meubles anciens, d’objets d’art chinés et de tableaux.
Un grand soin a été apporté à la décoration des 40 chambres et suites, qui sont habillées de boiseries raffinées, de meubles anciens, d’objets d’art chinés et de tableaux. Gregoire Gardette

Le chic se cache ici dans une multitude de détails. Les chambres, toutes avec de hauts plafonds, possèdent de magnifiques tomettes rouges, des boiseries qui sentent bon la cire, des meubles et des tableaux chinés dans la région ainsi que pour certaines des tapisseries en toile de Jouy rouge. À taille humaine (34 chambres et 6 suites), l’établissement propose aussi la Maison de Constance, une villa de 5 chambres légèrement en contrebas, avec piscine privée, louée à la nuit ou à la semaine, tout en profitant des services de l’hôtel. Un pur bonheur ! 

La terrasse du restaurant de L’Orangerie est l’endroit idéal pour déguster une cuisine aux saveurs provençales devant un panorama à couper le souffle.
La terrasse du restaurant de L’Orangerie est l’endroit idéal pour déguster une cuisine aux saveurs provençales devant un panorama à couper le souffle. DR

On vient également à La Bastide pour bien manger. L’Orangerie offre, entre autres spécialités, le homard et sa polenta croustillante ou la selle d’agneau poêlée et son caviar d’aubergines. Le second restaurant, Clover Gordes, dans un décor de mobilier ancien et de vaisselle chinée, est l’unique échoppe culinaire hors de Paris de Jean-François Piège. Son « buffet provençal » est un enchantement pour les papilles. Côté spa, Sisley est aux commandes, dans un cadre incroyable inspiré de l’abbaye de Sénanque, toute proche. Enfin, les enfants ne sont pas oubliés.

Ainsi, l’Airelles Summer Camp vous permettra de laisser vos rejetons s’amuser pendant que vous écumerez la région, les boutiques du village ou celles de La Bastide où vous pourrez acheter les huiles d’olive et les vins du château d’Estoublon, qui appartient au même propriétaire. Sincèrement, le résultat est bluffant, cadre et vue magiques, literie de rêve et service aux petits oignons : ce groupe ne demande qu’à détenir plus d’adresses. Ça tombe bien, ils prévoient d’ouvrir à Venise en 2024… mais chut ! C’est encore un secret !

> La Bastide. 61, rue de la Combe, 84220 Gordes. Tél. : 04 90 72 12 12. Airelles.com/fr/destination/gordes-hotel