Diaporama : Ferréol Babin de retour à Boisbuchet pour un workshop ardent

De retour à Boisbuchet après un précédent atelier baptisé « Modern Caveman » (l’homme des cavernes modernes), Ferréol Babin s’est à nouveau imprégné de la campagne charentaise pour imaginer « Empreintes Vases », « un workshop un peu spécial » selon ses dires car organisé autour d’un four à verre et à céramique pratiquement unique au monde et à la cuisson particulièrement rustique. Le designer a invité une quinzaine de volontaires à « réaliser des contenants en grès et en porcelaine et à travailler leurs surfaces en fabricant soi-même ses outils ou en récupérant des matériaux naturels » dans le parc du château.

Egalement accompagnés par des professionnels du verre et de la céramique, les participants ont mis à profit différentes techniques, classiques ou japonaises, pour façonner des « objets assez bruts, texturés, un peu archaïques », à l’image de nombreuses créations de celui qui a l’habitude de « brouiller les frontières entre les objets fonctionnels et les pièces sculpturales ». L’occasion de « leur montrer que l’expérimentation a une part importante dans l’expression plastique, notamment quand on est designer ! »