Diaporama : la magie du design italien d'après-guerre

En père fondateur du design italien, Gio Ponti (1891-1979) est particulièrement bien représenté dans la liste des lots de cette vente. L’occasion de découvrir autrement qu’en photo le mobilier qu’il a dessiné, notamment pour l’Hôtel Royal de Naples inauguré en 1954. Une commode en bois et laiton vient de son autre chef-d’œuvre hôtelier, le Parco dei Principi à Sorrento. Meubles en acajou délicats qu’on ne trouve plus dans aucun hôtel, consoles suspendus aux murs toujours d’actualité et coiffeuses suffisamment élégantes pour en perpétuer l’usage… C’est simple, cette vente est une histoire en objets du design italien. Elle ravive le souvenir du duo fatal formé après-guerre par l’architecte-designer et l’entrepreneur. Les meubles de ces binômes sont devenus des pièces de musées. Mais leur rationalité de conception est telle qu’il est fortement conseillé de les utiliser ! Parce que ces pièces exceptionnelles, produites par de grands éditeurs et manufacturés par l’œil, le cœur et la main d’artisans d’exception sont modernes. Et pour toujours…

Visites du 8 au 12 octobre chez Piasa (118, rue du faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris). Renseignements sur www.piasa.fr

A voir : la conférence Gio Ponti « Les fabuleuses années 50 » de l’architecte Fabrizio Mautone, mardi 11 octobre à 18 h 30.